Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 08:40

Avant de parler de trattoria, un bref article sur les pubs (et autres bars-restos) du quartier.

 

Côté irlandais, il y en a 2, et c'est facile, ils sont tenus par la même famille. Néanmoins, ils sont assez différents l'un de l'autre.

 

Le premier, Patrick's (le Ballon Vert), est au 33 rue de Montreuil, plutôt du côté Faidherbe. C'est un pub gigantesque, assez classe à l'intérieur, dans son jus avec dorures, bois et tissus jacquard sombres (dommage que le store banne extérieur, jamais nettoyé, soit couvert de chiures de pigeons), et différentes "ambiances".

En rentrant, en face, il y a un long bar en L. A droite, c'est un peu "club", avec des fauteuils bas. Au fond à droite, une salle en longueur avec des tables pour manger. A gauche du bar, des tables hautes avec des grands tabourets, et au fond quelques tables pour manger. Il doit bien y avoir 60 ou 80 places assises, et certains soirs il y a probablement 2 fois plus de monde que ça.

En gros, il y a beaucoup d'ambiance quand il y a des gros matchs de foot ou de rugby (Coupe du Monde, 6 Nations) car il y a plusieurs écrans, ainsi qu'un écran géant dans la salle du fond. Le reste du temps, c'est tranquille et on peut y bosser, lire son journal, ou discuter assez peinard.

Les bières à la pression sont on ne peut plus classiques et à part la Guiness pas irlandaises (pinte à 7€50), mais ils ont une sélection intéressante de bières bouteille de tous pays (Ecosse, Australie etc), et plus de 150 whiskys disponibles pour la dégustation (à des prix très musclés; si je me souviens bien, le verre de 4 cl de Bushmill's 10 ans dont la bouteille vaut dans les 30€ est autour de 10...).

La bouffe est du pub la aussi classique, fish and chips pas mal, bangers and mash (saucisse purée) idem, entre 10 et 15€. Leurs burgers étaient plutôt bien aussi (autour de 15€) mais la dernière fois que j'y suis allé c'était pas terrible (pain pas très chaud, viande de qualité bof et portion en baisse), je ne sais pas si c'est un accident. A noter, une formule cheeseburger-coca ou demi à 10€ le midi, plutôt un bon plan.

Le service est probablement ce qui fait que je n'y vais pas (plus) aussi souvent que je le pourrais (c'est à deux pas de chez moi, et j'aime bien descendre une mousse le vendredi soir ou aller voir des matchs dans un bar ou un pub). Quand le patron (un vieil irlandais, taciturne mais très poli) est là, c'est ok. Quand c'est blindé de monde, étonnamment, ça va pas trop mal aussi. C'est plutôt quand le patron n'est pas là, ou alors le midi, en journée, ou en début de soirée quand il n'y a presque personne que c'est assez pénible. Bien que majoritairement irlandais (dont l'un des fils du patron), les serveurs sont assez forts pour faire semblant de ne pas te voir. Parfois, même, ils te regardent intensément, sans rien te demander, puis s'en vont. Ou alors t'expliquent, quand tu es à un bout du bar en L, qu'ils ne servent pas là et qu'il faut aller à l'autre bout. Un vrai service à la parisienne, en somme. Je ne sais pas, peut-être que je m'y prends mal, mais je suis parti une fois sans commander. On était 10 dans le bar, pour 3 serveurs, ils m'ont donc vu arriver (j'ai dit bonjour, on m'a répondu), m'asseoir, un des serveurs est même venu commander à la table voisine de la mienne, mais au bout de 20 minutes, je me suis levé, je suis parti, j'ai dit au revoir, personne n'a bougé.

 

A quelques mètres de là, un autre fils du patron a ouvert The Green Goose (19 rue des Boulets, au croisement de la rue des Boulets avec la rue de Montreuil, métro rue des Boulets). C'est plus petit, mais il y a quand même je dirais une quarantaine de places assises et pas mal de place pour circuler debout (les tables sont le long des murs, le bar au fond à gauche, l'espace central est libre). Point de vue déco, c'est plus sobre que chez Patrick's, bois foncé brut. 

Sur tous les autres plans (sauf pour visionner les matchs, même s'il y a deux petites télés sans le son), c'est je trouve par contre très supérieur. 

Déjà, le mec est sympa. Il m'a vu 5 ou 10 fois, il me remet, me dit bonjour si on se croise dans la rue, et a toujours essayer de nous accommoder les 3 ou 4 fois où nous sommes venus nombreux et à l'arrache.

Ensuite, à la pression, ils ont toute la gamme O'Hara's (la aussi dans les 7€ la pinte), brasserie irlandaise qui fait des blondes, des brunes, et des rousses que je trouve toutes plutôt sympas. La aussi, pas mal de bières bouteilles de tous pays.

Enfin, la bouffe est vraiment pas mal, un peu "gastro-pub". Steack mariné, Irish Stew, tourtes, un très bon club sandwich qui a malheureusement disparu de la carte, oeuf écossais, carrot cake... La carte est assez petite (en gros 5 entrées, 5 plats, 5 desserts) mais change assez régulièrement en dehors de quelques incontournables. Plats autour de 15€, entrées vers 8, et desserts à 7, mais bon, on y va rarement pour faire entrée plat dessert. Ils proposent même des "accords mets-bières".

Vraiment, je trouve ça assez chouette, malgré les prix peut-être un poil trop parisiens.

 

 

On peut aussi mentionner dans le coin une "curiosité", l'un des seuls bars allemand de la capitale, le café Titon (34 rue Titon, site web). Je n'ai pas eu l'occasion d'y aller, parce que quand je passe devant c'est toujours plein (le vendredi et samedi soir, ça déborde jusque dans la rue, avec une clientèle assez hipster), mais ils ont l'air d'avoir une belle collection de bières allemandes, et quelques tables pour manger du sauerkraut, des currywursts et autres plats typiques teutons. En tout cas, ça me fait envie depuis longtemps, j'aimerais bien essayer, peut-être faudrait-il que j'essaye d'y aller un midi.

 

 

Enfin, il y a sur la place Faidherbe-Chaligny tout un tas de bars-restos "français". J'ai déjà mentionné En Attendant l'Or (6 rue Faidherbe, site web). Bouffe plutôt pas trop mal dans le registre archi-classique (voire éculé) de la brasserie aveyronnaise. Les planches de fromage et charcute sont un peu chiches et pas données, misez surtout sur les plats, burger, saucisse-aligot ou grosses salades pleines de patates sautées (autour de 15€). Formule plat du jour à 10 ou 11€ le midi au rapport qualité-prix pas mal du tout. Brunch très couru (grands buffets à volonté sucré et salé), et souvent pas mal de monde le soir, autant pour manger que pour picoler, surtout le jeudi (soirée aligot).

En face, il y a le Baroudeur (1 rue Faidherbe) qui a l'air d'être une mini-chaîne (il y a au moins un autre bar du même nom à Montparnasse). Le mercredi soir, happy hour quasiment toute la soirée, donc beaucoup de monde et de la musique. Le reste du temps, c'est plus calme. Je n'y suis jamais allé déjeuner car les plats annoncés, du brasserie parisienne typique (potentiel Métro fort) sont à des prix assez élevés (tranche 15-20€ plutôt que 10-15). Bref, n'ayant jamais lu ou entendu de recommandation forte pour contrebalancer mon instinct, je me suis toujours abstenu.

De l'autre côté, le Bidule (2 rue Faidherbe), le plus branchouille et aussi le plus jeune du lot. Clientèle majoritairement 20-25 ans, typée "zicos-fac de lettres-jean serré- keffieh-lunettes cerclées-barbe peignée- gomina", déco "chaises en métal piquées au jardin du Luxembourg et carburateurs qui traînent dans la salle pour faire déglinguos", bref vous voyez le genre. Un succès fou, plutôt pour boire de ce que je vois (je passe devant tous les jours). On m'a dit plusieurs fois que la bouffe était vraiment pas terrible (la aussi, à vue d'oeil du classique brasserie Métro-like).

Et encore en face, du coup dans le 12ème (202 rue du Faubourg Saint-Antoine), le Café Pierre (site web), qui a l'air beaucoup plus calme avec plein de place, et dont on (@krazykitty sur Twitter si je ne me trompe pas) m'a dit que le comestible était tout à fait correct.

 

 

Et pour rappel:

Où manger à Faidherbe-Chaligny?

Bistrots ou semi-gastros français, 1 2 et 3

Afrique du Nord et Afrique Noire

Asie

Italien (pizzas)

Partager cet article

Repost 0
Published by mixlamalice - dans Restos
commenter cet article

commentaires