Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 15:39

Bon, ok, c'est facile, mais après tout, les politiques abusent eux-mêmes trop des petites phrases pour que l'on se réfrène. Donc hier, à un colloque sur le doctorat, la ministre a dit:

 

 

Alors, certes, ce n'est pas de la recherche privée, mais ce sont des "fonctions de responsabilité" donc on peut regarder un peu parmi ses collaborateurs si on fait confiance aux jeunes docteurs. Je me suis prêté au jeu suite à une remarque de @Alexis_Verger.

 

  

 

Il se trouve que j'ai fait ça vite et j'ai raté quelques personnes, notamment celles nommées en mars 2015

 

En refaisant le compte, et en comptant la ministre, j'arrive à 5 docteurs (les 4 nommés en mars - conseiller ESR, conseiller santé et recherche médicale, conseiller recherche, conseiller innovation- le sont et ont tous bossé dans la recherche après leur thèse, 3 ans au minimum, et il faut ajouter le conseiller en charge formation du supérieur) et 2 doctorants sur 27 personnes.

Alors, ce n'est peut-être pas si mal finalement? (même si le côté "jeune" reste douteux, seul l'un de ces docteurs, et les deux doctorants, ayant moins de 40 ans)

Dans le même cabinet, on trouve au minimum 8 Sciences Po et 6 ENA (dont quelques-uns ont le combo). Pour ceux qui viennent de l'inspection générale des finances ou de l'éducation nationale, je ne sais pas quelle est la "formation".

Mais c'est probablement le ministère le plus représenté en termes de docteurs, non? Encore heureux, me direz-vous, notamment sur les postes de conseillers en charge de l'enseignement supérieur et de la recherche proprement dit. On attend juste de les trouver sur des postes plus génériques maintenant.

 

Enfin, ça m'a valu un petit succès twitteresque, avec des RT de N. Brafman du Monde et de S. Huet de Libération notamment. C'est bien là le plus important...

Partager cet article

Repost 0
Published by mixlamalice - dans La recherche
commenter cet article

commentaires

seneque 22/04/2015 17:09

Bravo. Y a-t-il moyen de faire le même exercice chez Macron ? Sans illusion...

mixlamalice 26/04/2015 12:13

Bonjour

Oui, tout à fait.
Ma méthodologie est extrêmement simple: il suffit d'aller voir le cabinet du ministre qui intéresse http://www.economie.gouv.fr/cabinet-emmanuel-macron, et ensuite de googler un par un le nom des conseillers. On arrive généralement facilement sur un profil linked in ou un article de presse qui résume le CV.

Sur le blog qui a repris mon article, on parle aussi des "0 docteurs du cac 40" http://blog.educpros.fr/doctrix/2015/04/20/jeune-docteur-la-france-elle-a-besoin-de-toi-par-la-vie-au-labo/

mixlamalice 20/04/2015 19:44

Article repris sur Doctrix, blog d'Educpros: http://blog.educpros.fr/doctrix/2015/04/20/jeune-docteur-la-france-elle-a-besoin-de-toi-par-la-vie-au-labo/#respond

Guils 14/04/2015 22:30

lol. Elle a répondu?

mixlamalice 15/04/2015 07:35

Pas à ma connaissance non. Alors que j'ai proposé mes services pour la conseiller!
Cela dit, ce tweet a fait beaucoup réagir, et visiblement personne n'a eu droit à une réponse de la Ministre: https://twitter.com/najatvb/status/587561581917167616