Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 09:30

Question qui agite beaucoup sur Twitter ou sur Gaia, le salaire (ou plutôt traitement) des enseignants-chercheurs; notamment dès que l'on compare à ce que gagnent les profs de CPGE.

 

Je laisse à d'autres le soin de faire le petit calcul "moyen" pour les profs de CPGE (encore qu'il faudrait peut-être le faire pour les agrégés), mais je vais ici exposer quelques éléments concernant les enseignants-chercheurs.

 

La durée moyenne de la thèse est de 4 ans. A ce stade, si la personne a eu une scolarité normale, elle soutient donc à 27 ans. 

L'âge moyen de recrutement est 34 ans (31.5 ans pour les sciences exactes).

Suite aux réformes de 2009 concernant le reclassement, l'échelon d'entrée est l'échelon 4 (maximum de départ, et si les 4 ans de thèse + les 6 ou 7 ans suivantes sont des activités d'enseignement et de recherche et peuvent donc être comptabilisées à hauteur de 6 ans et 8 mois, soit la durée des échelons 1 à 3).

 

L'âge moyen de l'enseignant-chercheur est 47 ans. 

 

L'âge moyen de passage PU est 44 ans. On compte 1/3 de PU pour 2/3 de MCF. En considérant que, à 47 ans, une bonne part des MCF qui ne sont pas passés PU sont MCF hors classe, on va considérer pour le salaire moyen la moyenne entre MCF classe normale et MCF hors classe/PU 2ème classe.

 

A 47 ans, le MCF classe normale gagne 2976€ net. Le PU/MCF Hc gagne 3120€ net, soit une moyenne à 3050.

 

A cela il faut rajouter une indemnité de résidence, qui oscille entre 0 et 3% du traitement brut, soit en gros 100€ net, prenons donc 50 comme moyenne.

 

A cela il faut rajouter un supplément familial de traitement, environ 110€ net pour 2 enfants. 

 

A cela il faut rajouter une prime d'enseignement supérieur, que touchent tous les enseignants-chercheurs, et qui compte pour environ 90€ net/mois. 

 

Ensuite, la PEDR concerne environ 15% des enseignants-chercheurs, son montant varie beaucoup mais fixons le à 6000€ brut (celui des PU "normaux" et des MCF "majorés"), ce qui, moyenné sur toute la population, rajoute 60€ net/mois. 

 

Enfin, les heures complémentaires, moyennées sur toute la population, représentent environ 15% d'un service par enseignant-chercheur, soit 25 à 30HED, à 38€ net l'HED, soit 80€ net/mois.

 

Au total, 

 

3050+50+110+90+60+80 = 3450€ net mensuels pour un enseignant-chercheur "moyen" (d'âge moyen, à la carrière moyenne etc). 

 

Pour les sciences exactes seules, où les carrières sont un peu accélérées, rajoutez typiquement 150€ net mensuels. 

 

Amis agrégés, à vos chiffres.

 

-----------------

Sources:

http://laviedemix.over-blog.com/article-reclassement-64739328.html

http://caillaud.blogspot.fr/2009/11/salaire-et-traitement-des-enseignants.html

http://www.fonction-publique.gouv.fr/indemnites-de-residence-et-supplement-familial-de-traitement

http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/statistiques/13/4/Prime_d_encadrement_doctoral_et_de_recherche_2014_412134.pdf

http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/statistiques/09/8/Origine2014_FINAL2_395098.pdf

https://www.univ-lille3.fr/drh/votre-carriere/remuneration/primes/

http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr//file/statistiques/90/2/bilan_social_superieur_2014_435902.pdf

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gaïa 12/11/2015 21:10

Pour les 10 premières années, c'est certainement assez facile. Après ça devient plus compliqué car les parcours se différencient. Pour les agrégés c'est très facile d'avoir le salaire de base. Là où c'est compliqué, c'est d'avoir le nombre d'heures sup (HSA, HSE et colles). Là il faut faire confiance aux gens qui ont fait l'enquête ...

mixlamalice 12/11/2015 21:49

Ca doit être facile d'avoir le nombre d'heures sup totale sur tous les établissements, non? Je suis sûr que des rapports donnent ça...

Gaïa 12/11/2015 18:51

En résumé:

• Les 10 premières années, le MCF gagne environ 30 000 euros net annuel, auxquels s’ajoutent d’éventuelles heures supplémentaires et primes. Je ne pense pas me tromper en disant que ça dépasse rarement 4000 euros par an, donc admettons un salaire moyen de 34 000 euros (à comparer avec les 47 000 euros des profs de prépas).

• Les 10 années suivantes, la moyenne est de 37 000 euros. Ajoutons environ 5000 euros d’heures complémentaires et de primes, on arrive alors à 42 000 euros, à comparer aux 57 000 euros des profs de CPGE.

• Enfin, au-delà, je vais me contenter d’un nombre très approximatif, car à ce niveau il y a de grandes différences entre universitaires. 45 000 euros me parait un chiffre raisonnable, auquel j’ajoute 5000 euros de primes et heures complémentaires, soit au total 50 000 euros. A comparer avec la fourchette 63 -70 000 euros des profs de CPGE.

Plus de détails ? => https://rachelgliese.wordpress.com/2013/11/30/le-salaire-des-autres/

mixlamalice 12/11/2015 20:10

Et du coup j'aimerais bien voir les mêmes genres de choses pour les postes d'agrégés. (dans mon souvenir, l'article du monde balançait des chiffres là aussi sans trop d'explications)

mixlamalice 12/11/2015 20:09

Oui j'avais lu, bien entendu. Mais comme ça pouvait sembler 1. un peu tomber du chapeau (quoique "raisonnable") 2. visiblement sujet à concertations, j'ai souhaité poser les chiffres. Notamment en terme d'âge moyen de recrutement, de passage PU, de reclassement, de volume moyen d'heures comp, de primes etc.
Mais oui, votre 42k€ au bout de 15 ans de carrière va très bien avec mon 41.5 au bout de 13...

JF 12/11/2015 11:06

C'est peut être plus intéressant de comparer les grilles et les évolutions de carrières. J'avais compilé ça il y a quelques années (ça a du changer un peu depuis, mais sans révolution majeure je pense); le résultat est là:
http://dl.free.fr/nulkqApHU

sur le papier, un Pr agrégé hors classe est sur la même grille qu'un PR2 universitaire (c'est à dire qu'un MC hors classe).

Sur le terrain, il va y avoir des différences qui vont venir de plusieurs sources:

1) les primes (PEDR, PES, etc. pour les EC; Prime de 1ère chaire et compagnie pour les agrégés);
2) les heures supplémentaires (qui sont systématiques pour une bonne partie des profs de prépa, puisque 12h par semaine > service normal d'un agrégé; mais qui peuvent aussi exister pour les EC;

Notez que ces deux éléments sont un peu trompeurs : des heures sup ne sont pas payées 12 mois par an (contrairement à un salaire); des primes et des heures sups ne comptent pas pour la retraite [pas mal de profs de prépa que je connais préféreraient un revenu un peu moins élevé, mais sous forme de salaire "vrai"].

3) La vitesse de progression de carrière, à priori à peu près fixe une fois qu'on est dans les rails mais par contre l'âge (et l'échelon) de début de carrière peuvent faire une différence.
4) Les frais professionels: les profs de lycée/prépa se payent leur bureau, documentation, ordinateur etc. avec leurs sous à eux, ce qui n'est pas le cas des EC en science (en lettres c'est un peu différent). Ce qui peut arriver à une vraie différence (louer un appart avec une pièce de plus !).

JF

mixlamalice 12/11/2015 12:20

Salut,

Je vais regarder ton article...
En fait, le petit calcul "moyen" que je donne pose quelques données qui sont intéressantes aussi dans le cas des CPGE: âge moyen d'entrée dans la carrière, échelon de départ? Quelle proportion d'agrégés enseigne en prépa, et y arrivent-ils tout de suite ou bien si non, en moyenne à quel âge? A quel âge en moyenne passe-t-on hors classe ou chaire etc.
Effectivement après il y a le calcul de la retraite: si ce que touche le MCF c'est 90% traitement/10% primes et que pour le prof CPGE c'est 60/40, la situation à la retraite peut être différente même si pendant la carrière il y a un écart en faveur du prof CPGE...
Enfin bon c'est compliqué, mais je pense que, en posant le problème comme je l'ai fait (si on suit le raisonnement et ne se contente pas du résultat final), on peut avoir pas mal de réponses...

FUBAR 12/11/2015 11:30

Il faut souligner la grande différence entre les scientifiques et les "littéraires". Nous autres nous nous payons effectivement notre matos (et on s'en sert plus que l'agrégé puisque nous on fait aussi notre recherche avec), idem pour la documentation, etc... Aucun MCF de sciences molles ne touche la PEDR. En fait, je pense que le MCF de sciences molles est sans doute le dindon de la farce. Pour mon père prof en CPGE il était indiscutable que leur sort était tout sauf enviable. Je ne sais pas si l'écart s'est réduit en moyenne depuis. Sans compter dans l'histoire le coût du transport qui ne se milite généralement pas à un passe navigo. pendant dix ans j'ai fait des Paris-Amiens à mes frais (car on est censé habiter dans notre académie), et des EC qui claquent facile un mois de salaire en transport j'en connais plein. C'est bien plus rare me semble-t-il chez les agrégés.

JF 12/11/2015 11:08

... et mon commentaire serait plus lisible si overblog n'avait pas bouffé les retours à la ligne. Grrrr...

FUBAR 12/11/2015 10:14

Mouais mais je ne comprends pas pourquoi tu prends en compte la PEDR qui touche trop peu de monde à mon sens pour rentrer dans le calcul de la moyenne (mais c'est vrai que je ne suis pas la mieux placée pour discuter statistiques). Idem pour les heures complémentaires. Je pense qu'il est plus représentatif de s'en tenir à ce qui est commun au plus grand nombre. Pour les enseignants agrégés en CPGE les heures complémentaires sont quasi obligatoires, mais ce n'est pas du tout le cas chez nous. Pour les prags je ne sais pas, mais là encore grosses disparités, j'imagine, chez les agrégés suivant qu'ils exercent en CPGE, à l'université ou en collège/lycée.

mixlamalice 12/11/2015 10:49

J'ai "moyenné" la PEDR pour tout le monde. Idem pour les heures sup.
En moyenne sur les 60000 EC de France, un EC fait 30HED d'heures complémentaires. En moyenne sur les 60000 EC de France, la PEDR rajoute 1000€ sur le salaire annuel (pour les 15% qui l'ont c'est disons 6000, et pour les 85% autres, 0, mais en moyenne ça fait 1000...)

On peut faire le même calcul pour les CPGE: regarder le nb total d'heures complémentaires en France, les effectifs de profs CPGE, et faire la division pour savoir si, en moyenne, un prof CPGE fait 1, 2, ou 10 heures sup/semaine. Ca, j'en sais rien...