Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

27 janvier 2016 3 27 /01 /janvier /2016 09:51

J'ai déjà dit il y a quelques temps ce que je pensais de l'HDR (habilitation à diriger les recherches): pour résumer, c'est à mon sens un "rite de passage" comme on les aime en France, hérité d'un temps ancien ou cela avait (peut-être) un intérêt, mais n'en ayant plus du tout dans le système actuel où on présuppose par ailleurs qu'un "jeune" est un chercheur de pognon comme les autres*. Et ce "rite de passage" ne subsiste, grosso modo, que par "fainéantise" (à quoi bon supprimer, après tout c'est pas si important) et suivant des arguments que l'on entend pour justifier tout ce qui relève du bizutage ("moi j'y suis passé, c'est pas si terrible, pourquoi pas toi?").

 

Ceci étant dit, j'ai pu assister à quelques belles soutenances, avec du fond, un beau résumé de 10 ans de résultats scientifiques de qualité, un jury costaud qui pose des questions pointues et pertinentes, bref, un exercice intellectuel intéressant. 

 

Mais j'en ai aussi vu où, surtout par la faute d'un jury un peu moins haut niveau (et je précise que ce n'est pas toujours le futur habilité qui choisit son jury, certaines UFR de certaines Universités imposent tout ou partie de celui-ci selon des règles complexes et variables), l'exercice perdait le peu d'intérêt qu'il pouvait trouver à mes yeux.

Franchement, il m'est difficile de m'enthousiasmer quand une bonne moitié des questions tourne autour de l'impact factor des journaux où le candidat soumet, et/ou plus ou moins directement du pognon qu'il peut ramener, et quand les questions purement scientifiques restent très en surface.

Alors je comprends que dans le système actuel, où les labos sont en compétition pour l'obtention de moyens, où la survie même n'est pas toujours facile, et où les évaluations sont constantes, ces points purement métriques (pognon, h-index, IF etc) soient importants quand on envisage de recruter quelqu'un, surtout au niveau PU (mais aussi au niveau MCF, visiblement). Mais bon, pour ça, pas besoin d'une soutenance, a priori, le CNU peut très bien faire ça sur dossier pour donner la qualification PU.

Vous me direz que l'HDR, c'est censé valider le fait que vous êtes capables d'encadrer un doctorant, et que ni le dossier ni la soutenance n'évaluent vraiment ça de toute façon: ça peut évaluer la capacité à mener une activité de recherche en autonomie (et encore, j'ai assisté à des HDR où le candidat remerciait "son chef"), mais ça ne permet pas de prendre vraiment en compte l'aspect "managérial" ou humain de l'encadrement...

 

Quoi qu'il en soit, il faut hélas "play the game" si l'on veut un peu évoluer, et plus vite c'est passé moins j'aurai à continuer à râler, donc vivement d'ici un an ou deux que je la soutienne à mon tour pour parler d'autre chose. Mais à défaut, ce serait bien que l'habilitation reste un moment pour parler très majoritairement de science.

 

 

* et donc si on présuppose qu'il est capable de le ramener tout seul, le pognon, on devrait aussi partir du principe qu'il est capable de le dépenser tout seul sans chaperon.

Partager cet article

Repost 0
Published by mixlamalice - dans La recherche La vie de Mix
commenter cet article

commentaires

olivetree 11/02/2016 10:23

Mix, si tu veux une seule bonne raison de passer la HDR, la voici:
la plupart des écoles doctorales réservent une partie des allocations de thèse pour les "nouveaux HDR", c'est à dire ceux et celles parmi les MdX et CR qui l'ont passé dans les 2-3 dernières années.
Les supports de l'allocation sont pris sur le budget "recherche" de l'univ (c'est à dire les "préciputs" des contrats, qu'on appelait dans le temps les "BQR"). Donc si tu en as marre de voir passer d'autres devant toi dans le classement des sujets de thèse du labo (la fameuse "politique scientifique" pour que ton DU essaye de mener pour garder un minimum de cohérence entre les équipes qui le composent), tu sais ce qui te reste à faire!

mixlamalice 12/02/2016 08:48

Sinon, c'est simple, je réponds état des lieux de l'ESR avec des graphes de mon blog!

mixlamalice 12/02/2016 08:47

Non mais je vais faire comme tout le monde, je vais y aller, j'espère en 2017 (j'ai 4-5 papiers à sortir avant). J'espère au moins qu'on me parlera de sciences et pas de taux de succès aux appels à projet ou d'impact factor de revues...

Marianne 31/01/2016 18:58

Alors je confirme, l'habilitation c'est un gros truc chiant et inutile....même si c'est une formalité on paume six mois (dossier école doctorale+manuscrit+soutenance+faire venir les gens, trouver une date...) et on claque plein de thune à faire venir des étrangers pour deux ou trois jours (5000-6000E qu'elle a coûté la mienne...avec les billets d'avion et tout et tout. Heureusement que j'avais des financements...)
Et après oui effectivement je vois pas à quoi ça sert vu que dixit tous les gens avec qui j'ai discuté personne ne la lit quand on candidate....

Marianne 31/01/2016 18:57

Alors je confirme, l'habilitation c'est un gros truc chiant et inutile....même si c'est une formalité on paume six mois (dossier école doctorale+manuscrit+soutenance+faire venir les gens, trouver une date...) et on claque plein de thune à faire venir des étrangers pour deux ou trois jours (5000-6000E qu'elle a coûté la mienne...avec les billets d'avion et tout et tout. Heureusement que j'avais des financements...)
Et après oui effectivement je vois pas à quoi ça sert vu que dixit tous les gens avec qui j'ai discuté personne ne la lit quand on candidate....

JF 31/01/2016 20:03

Je connais une fac (et une école doctorale, puisque c'est de ces... machins... dont ça dépend) où la responsable des HDR est convaincue de l'inutilité de la chose. Du coup sa politique est d'accepter n'importe quel dossier de demande d'inscription, de valider n'importe quel rapport avec un CV et quelques papiers agrafés, et de bâcler une soutenance à moindre effort et moindre coût. Comme ça tout le monde a le fameux tampon, on peut passer à autre chose de plus utile, et au passage on décrédibilise un peu le bazar :-)

JF 27/01/2016 12:32

Selon les règles en vigueur chez toi, tu peux, au moins en partie, t'arranger pour choisir ton jury et avoir une discussion scientifique intéressante. si tu es obligé de passer par la case HDR, autant en tirer le maximum.

Quand j'avais passé la mienne (d'HDR), on s'était arrangé à 4 copains pour les passer sur deux jours (avec méga-bringue au resto le 2e soir !!); et comme on avait fait venir, du coup, quelque chose comme 4 fois 5 personnes de tous les pays du monde pour les jurys, on en avait profité pour organiser une série de conférences (publiques, ou pour les étudiants), etc., ce qui avait par ailleurs permis de trouver des sous pour payer les billets d'avion, double avantage. Au final ça a été une semaine très sympathique, intellectuellement stimulante (et assez dure pour le foie).

Et finalement j'ai trouvé assez flatteur de bénéficier, pendant 2 ou 3 heures pleines, de toute l'attention de 5 ou 6 des personnes pour qui j'ai le plus d'estime scientifiquement, venues spécialement pour l'écouter et causer avec moi !

Maintenant, je te rejoins totalement sur l'aspect rite de passage et perte de temps (les 80 pages que j'ai écrites, ça aurait fait 3 articles....). Sans compter la perte de temps aussi pour tout les comités qui m'ont évalué : pour arriver à un poste de PR pas moins de 6 évaluations ont été nécessaires pour s'assurer de mes compétnces :
- demande de candidature à l'HDR
- HDR écrite
- soutenance orale
- dossier de qualification
- dossier Pr
- audition Pr

Au bout du compte, il ne devrait plus rester tellement de doutes :-)

Ah, ai-je précisé que j'étais à l'étranger à l'époque, donc tout ça c'est fait à mes frais ?

mixlamalice 27/01/2016 13:10

(sur Chrome la mise en page semble pas mal)

Bon, on passe la HDR où on veut et encore plus dans mon cas quand on est affecté à un établissement qui la délivre pas... Après, au labo, l'usage veut d'aller dans la grande fac du voisinage, où justement le jury t'es imposé (en tout cas dans l'UFR dont je dépends).
Ou même plutôt: ils te demandent de proposer des noms, généralement ils en prennent un ou deux dedans si t'as de la chance, et ensuite ils sortent des noms du chapeau. Donc parfois ça fait un bon jury, parfois non, mais en tout cas t'as rarement tes "collègues que tu estimes le plus" (les bonnes HDR que j'ai vues étaient souvent avec des jurys de ce type...)

JF 27/01/2016 12:33

(ah, bon sang, les sauts de ligne qui disparaissent.... Si tu peux le remettre ce serait plus lisible, merci !)