Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 15:56

(petite complainte administrative parce que ça fait longtemps et qu'il faut bien faire passer la pilule de l'ANR)

 

 

Quand on est fonctionnaire et qu'on veut exercer une activité complémentaire quelle qu'elle soit, il faut demander une autorisation de cumul. Il y a des règles, des plafonnements etc.

Les mauvaises langues diront que si tu ne la demandes pas, on ne te la demandera pas non plus.

Globalement, j'aime bien (même si parfois je cède à la facilité) faire les choses dans les règles. Mais ne venez pas me dire que dans certains cas, celles-ci ne sont pas débiles.

 

Un exemple:

Je suis parfois sollicité par le même ministère qui m'emploie (eg celui de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, affilié à l'Education Nationale) pour des expertises sur certains dossiers.

Je ne vais pas vous bourrer le mou en disant que j'accepte simplement parce qu'il faut bien faire tourner la machine: égoïstement, ça me permet de voir une autre facette du fonctionnement de la recherche, de rencontrer certaines personnes potentiellement intéressantes (le fameux "réseau" qui pour certains collègues est presque un gros mot), et aussi de mettre un poil de beurre dans les épinards (pas de quoi changer la vie, hein - autour de 1000€ brut l'an dernier - mais de quoi payer 2 grands restos ou une portion de vacances).

 

Bref, pour effectuer ces expertises qui m'occupent une vingtaine d'heures dans l'année, il faut remplir un dossier relativement conséquent TOUS LES ANS. Et tous les ans, on me redemande le remplissage intégral de ce dossier (en fait, même, de deux dossiers, un pour chaque partie), comprenant des informations aussi fondamentales pour ma qualité d'expert que la date de mon PACS ou encore le métier de ma compagne.

Auquel il faut joindre, TOUS LES ANS, les mêmes documents que sont RIB, dernières fiches de paye etc. Le tout doit bien sûr être signé (et autorisé) par le directeur du labo, le directeur de la composante, et le chef d'établissement.

 

 

Voila, j'avoue que j'ai du mal à comprendre pourquoi le Ministère qui m'emploie et me paye demande au Ministère qui m'emploie et me paye de m'autoriser à m'employer et me payer. Et encore plus qu'il se le demande tous les ans, le tout de façon extensive et surtout pas un poil automatisée, pour des sommes globalement dérisoires.

Partager cet article

Repost 0
Published by mixlamalice - dans La recherche
commenter cet article

commentaires

Krazy Kitty 25/02/2016 09:10

En général quand je cumule ce n'est pas auprès du même ministère que celui qui m'emploie, donc ça ne me choque pas de redonner (au moins une fois) mes coordonnées bancaires, mais pourquoi ne puis-je pas (comme cela se fait dans les pays civilisés) renseigner ces informations moi-même ?

Bon sinon chez moi le formulaire est sur l'Intranet et ils veulent bien signer en premier. Par contre les gars en face essaient systématiquement d'imposer leur formulaire à eux et ça, ça ne passe pas...

(Puis même pas chuis fonctionnaire, avec ça.)

velkro 24/02/2016 17:08

Vous oubliez un détail... sentimental :) La prime d'un chef de service administratif dépend du nombre de gratte-papiers qu'il a sous ses ordres. Il se fera hara-kiri plutôt que de simplifier les procédures, ce qui risquerait de rendre inutile une partie de son personnel et donc... Mais je bats votre record : j'ai dû remplir une demande d'autorisation de cumul pour une conférence d'une heure. Que d'arbres abattus.

Anne Lavigne 24/02/2016 17:12

Beh, non... Record à battre : autorisation de cumul pour une émission de radio de 30 mn !

Anne Lavigne 23/02/2016 23:17

Pour moi, le truc le plus horrible c'est :
Tu demandes le formulaire (3 carbones) de demande d'autorisation de cumul auprès du secrétariat de ta composante.
On te dit : "Vous faites remplir par l'employeur secondaire [celui chez qui tu vas faire ton cumul], et vous revenez vers nous [le secrétariat] et on envoie au Président de l'université qui va signer".
Tu envoies à l'employeur secondaire qui te dis : "d'accord pour remplir notre partie, mais il nous faut l'accord de votre employeur principal".
Alors tu vas voir ton secrétariat [note to self : sans t'énerver] et tu expliques que ce n'est pas illogique, car si l'employeur secondaire fait appel à toi, c'est donc bien qu'il a envie de t'embaucher.
Et là, on te répond : "non ce n'est pas dans la procédure, il faut d'abord l'accord de l'employeur secondaire."
Tu retournes [la tête couverte de cendres] vers l'employeur secondaire, en expliquant [note to self : sans t'enerver] que ton employeur est inflexible, mais que bon, en même temps, c'est pas la mer à boire, vous signez dans la case et vous n'oubliez le cachet [note to everybody : le tampon encreur sur carbone c'est pas top].
Et là tu pries pour que ça marche.
En général, ça marche.
Mais pas toujours.
Sinon, pour l'HCERES ça a marché. J'ai donc reçu 273,83 euros nets, pour une présidence de comité de visite de laboratoire : départ lundi 16h retour mardi 23h. Temps de travail prévisite : 10h ; temps de travail post-visite : 12h. Temps de travail total estimé : 36h. Rémunération nette horaire : 7,60 euros, soit 2 centimes de plus que le smic horaire net.

moi aussi 23/02/2016 10:48

N'est-ce pas la CNIL qui impose de ne pas conserver ces informations?

Jean Fonsse 22/02/2016 22:17

Si ça vous parait peu de chose 1000 euros, j'en veux bien.

mixlamalice 22/02/2016 22:49

En fait, pour ce genre de sommes, l'argent est une motivation mais elle est pas suffisante pour accepter n'importe quoi (par exemple, je fais en sorte de refuser si on me propose 25 heures de TD dans une formation qui ne m'intéresse pas). Ici, ces expertises présentent un intérêt pour moi en plus (fonctionnement de l'ESR + "networking")

mixlamalice 22/02/2016 22:43

Ca représente quelque chose comme 2.5% de mon revenu annuel brut (et environ 1% du revenu annuel brut de mon foyer) donc "à mon échelle", oui, c'est relativement peu de choses. Ou plutôt, "ça ne change pas ma vie" (ni foncièrement mon pouvoir d'achat) comme je l'ai écrit.