Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

10 janvier 2006 2 10 /01 /janvier /2006 19:53
Un lecteur de mes connaissances, que je surnommerais TeuBé pour préserver l'anonymat qu'il mérite allègrement, m'écrit, je cite "tu mérites bien d'être sur "over-blog", tiens. Avec plus d'un article par jour..."

Avant de lui répondre, toutefois, il me faut clarifier quelques points obscurs.
Ce que TeuBé me dit dans un premier temps, en gros, c'est que, à l'instar de milliers d'autres crétins immatures, je m'adonne à la rédaction d'un blog.  Puis il rajoute que j'écris plus d'un article par jour, et ses trois petits points finement allusifs me semblent signifier clairement que ça ne l'étonne pas de la part du petit jean-foutre que j'ai toujours été à ses yeux. Voila pour l'analyse succincte d'un texte qui ne l'est pas moins.
Je situerais maintenant rapidement mon ami Teubé, pour que vous puissiez comprendre tous les élèments de ma réponse. TeuBé est ingénieur informaticien, a comme hobby l'acrobatie et le jonglage, et se trouve être un farouche partisan de la petite reine. TeuBé se définit lui-même comme "le défenseur de la majorité silencieuse qui ose dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas", ce qui n'engage que lui, hein, vu que la majorité silencieuse l'est par essence.
Ceci posé, voici ma réponse:

Cher  TeuBé

Je pourrais te dire beaucoup de choses:
Qu'écrire 20 lignes par jour sur mon "blog" ne me prend pas plus de temps que ta pause quotidienne blagues d'informaticiens-mails de cul-auto magazine avec tes collègues au travail.

Qu'écrire 20 lignes par jour me permet d'assouvir à peu de frais ma passion (qui est l'écriture) en m'imposant une faible mais néanmoins réelle contrainte (celle qui consiste à écrire 20 lignes par jour), que je ne m'imposerais pas si ce blog n'existait pas. Certes, la passion de l'écriture t'est aussi étrangère que moi celle du diabolo, et certes encore, elle permet moins de briller en société lors des dîners du mercredi soir. Mais une passion, ça ne se discute pas.

Que mon blog est encore loin du niveau de ton site internet familial, avec Ginette la scientifique, René le vélocipédiste alpiniste, Jean-Louis le musicien, Alfred le voyageur, et toi le trublion monocycliste.

Qu'écrire mon blog ne nuit pas à mon travail, que mon chef en est très content (de mon travail, pas de mon blog, suis donc un peu, TeuBé), que je suis en train de rédiger un article pour une revue scientifique de bonne qualité et que je vais sans doute partir à un congrès international parler de mes recherches.

Mais tout ça ne servirait à rien.
Car de toute façon la France va à vélo (tu apprécieras peut-être le jeu de mots). Oui, la France court à sa perte, quand on voit que des petits branleurs comme moi obtiennent sans difficultés leur diplôme d'ingénieur et leur DEA, si bien classés que l'Etat leur offre une bourse de thèse au mérite, et même plus, les paye pour enseigner à la Faculté.
Quand on voit que des gens sérieux comme toi qui ont toujours respecté les lois se font piquer leurs copines par d'autres branleurs drogués, qui plus est.
Quand on voit que d'autres petits branleurs parviennent à intégrer la plus prestigieuse université américaine avant d'être embauchés par une multinationale, alors que des gens sérieux comme toi qui ont toujours respecté les lois passent un an au chômage avant de finir ingénieur informaticien dans le trou du cul de la France.
Las, n'en jetons plus. Vivement que Sarkozy devienne président pour rétablir un peu l'ordre dans cette société décadente, pour que des gens comme toi soient enfin reconnus à leur exceptionnelle valeur, et pour que des gens comme moi finissent au pilori.

Je suis heureux de voir que tu es resté, malgré les années qui passent, avec une constance admirable, cher TeuBé, un GROS CON.

Partager cet article

Repost 0
Published by mixlamalice - dans La vie de Mix
commenter cet article

commentaires

TB 11/01/2006 12:17

Tu es aigri car je sais faire du diabolo a 3 diabolo