Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

26 janvier 2006 4 26 /01 /janvier /2006 14:59

Deux prostitués de Tel-Aviv, attendant le client dans une ruelle sordide. Nuit noire.

Ils discutent. Désenchantés. "Même la merde a une meilleure vie que nous."

"Quand est-ce que notre vie va commencer?", dit l'un.

L'autre réfléchit quelques instants, puis dit: "Quand Dieu sera mort".

Image forte, dialogue poignant, phrase choc. Pourtant ce n'est pas un film, ce n'est pas pour de faux. C'est un documentaire, la réalité.

Et effectivement, on peut se demander si la mort de l'idée de Dieu dans le coeur des hommes ne serait pas la solution à bien des maux. Car la foi peut-être à la fois (hihi) un des plus beaux moteurs de vie, mais aussi l'un des plus terribles fléaux de l'existence. Que donnerait un monde sans Dieu? Un monde enfin libre, ou un monde morne et sans but? La réponse, personne ne la connaît, puisque Dieu a toujours été présent et ce n'est pas parti pour s'arrêter prochainement. L'idée de Dieu, éternelle, ne serait-elle pas la meilleure preuve de son existence? Quoiqu'il en soit, j'aimerais bien connaître la mort de Dieu.

Pour m'éloigner un peu de la théologie, encore que (si le sujet de ce qui va suivre était totalement disjoint de celui qui précède, je n'en parlerais pas dans la même chronique, hein, bon), je souhaiterais commenter une idée de Rushdie. Rushdie, condamné à mort pendant une dizaine d'années par une fatwa iranienne pour avoir écrit les Versets Sataniques, est profondément athée et fervent défenseur de la laïcité.

Pour lui, la laïcité, c'est aussi avoir le droit de critiquer les religions. Il s'oppose aux musulmans, juifs, chrétiens, qui voudraient que les atteintes verbales à leur religion soient interdites. Son idée est que cela revient à détruire la liberté de pensée (comme Florent Pagny) et que c'est là le premier pas vers la dictature.

J'ai l'honneur de ne pas être complètement d'accord. Ou plutôt, je le suis dans la théorie hypothétique où l'Homme serait bon et juste (idée qui a pris un coup dans l'aile depuis le communisme soviétique ou chinois, et le régime national socialiste -pour ne citer que les exemples les plus "banals"), mais je ne le suis plus dans la pratique. Car, en France, par exemple, ce même argument de liberté de pensée est utilisé par un gros con de droite qui déclare à l'Assemblée ou je ne sais où que les pédés sont inférieurs aux hétéros et qu'ils représentent une menace pour l'humanité. C'est cette même liberté de pensée qui sert d'arguments à tous ces gros cons de droite qui nous vendent de la peur depuis des années, parlant à tout va de racailles, de nettoyage de la France, de polygamie, d'islamisme intégriste (on en revient à la religion), j'en passe et des moins jolis. Je ne pense pas que ces messieurs aient les mêmes nobles idées que monsieur Rushdie sur la démocratie et la liberté. Et pourtant ils utilisent le même argument que lui. Cela m'empêche donc quelque peu d'y adhérer.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mix 16/02/2006 15:04

Argument de liberté d'expression et/ou de liberté de pensée également utilisé par les négationnistes de tout poil (tapez par exemple Robert Faurisson sur Grogle), ce qui le rend d'autant plus nauséabond.