Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 21:22

Au menu de ce début février, déjà deux journées de "formation" ou je joue le rôle de technicien supérieur pour des collaborateurs de mon boss, sur des projets auxquels je ne serai jamais ni de près ni de loin associé (en clair, je leur apprends juste à se servir d'un de nos appareils, en clair deux journées de perdues), une journée à m'occuper des lycéens qui s'amusent à faire de la science chez nous une fois par mois (en clair, une journée de perdue), dix jours à bosser sur une proposal que mon chef m'a poussé à écrire et qu'on ne soumettra probablement pas (en clair, du temps de perdu). Le compte est bon. Et je ne comprends toujours pas pourquoi mon chef ne file pas ce genre de trucs à la con (hormis la proposal) à ses thésards plutôt qu'à ses post-docs.

Il y a un an presque exactement, c'était la même chose puis ça s'était quelque peu calmé. Est-ce la période qui veut ça?

Ah, et puis la manipe complémentaire que je devais faire avant de soumettre mon article (manipe qui comme de juste ne marche pas), s'est transformé depuis ce matin en deux manipes complémentaires. Une manipe, d'après mon chef "pretty straightforward", mais qui d'après moi nécessitera bien deux-trois mois de boulot si tout se passe bien. Vu qu'il passe la tête dans nos salles de manipes douze minutes une fois tous les quatre mois, j'aurais tendance à me faire plus confiance sur les questions techniques. De plus, l'intérêt de cette manipe me semble, même si elle marche, disons, pour faire dans l'euphémisme, peu évident: comme je l'ai déjà dit, les américains ont beaucoup d'idées mais on ne peut pas dire que prendre du recul pour s'assurer que l'idée est ET intéressante ET réalisable expérimentalement, ce soit leur fort (faut dire que quand on a 25 étudiants et de la thune à dépenser on peut toujours en envoyer un au casse-pipes pendant deux ans avant de se rendre compte que bon ben ça marche pas - ça va probablement un peu changer prochainement).

Comme de plus je dois gérer mes problèmes de visa, d'impôts, et mon retour en France pour des fuckin' séminaires (le séminaire, pour le post-doc c'est un peu l'équivalent de la tournée du représentant de commerce: il sait très bien que ça ne servira très probablement à rien, mais il est obligé de le faire), j'ai pas trop la tête à bloguer.

Par contre j'en ai plein le fion.   

Partager cet article

Repost 0
Published by mixlamalice - dans La vie de Mix
commenter cet article

commentaires

+_+ 12/02/2009 18:59

Je suis le numéro 2 (bonne mémoire au passage, je n'aurais pas su m'en rappeler autant) & je suis rentré en France (pour de bon, mais sans poste, faut pas rêver) la semaine dernière. 

mixlamalice 12/02/2009 22:17


Good luck, j'espère en faire autant (revenir en France, pour le poste je rêve déjà plus beaucoup) d'ici six-huit mois. J'ai rien contre Amherst, mais bon, à la réflexion je préfère Paris. Et j'ai
rien contre faire un post-doc mais finalement le chômedu c'est tentant aussi.


+_+ 12/02/2009 18:12

Salut,Je viens de découvrir ton blog, et je partage complètement ce sentiment de temps perdu (ou plutôt mal employé). Qu'on ne vienne plus me parler de l'efficacité de la recherche américaine...PS: On ne se serait pas rencontrés l'an dernier à Yale pour un NECFW par hasard? Whatever: bon courage pour la suite. 

mixlamalice 12/02/2009 18:37


Salut, j'ai effectivement fait un workshop a Yale l'an dernier. Je me souviens avoir causé à une thésarde de Yale, et plus tard a un post-doc ancien de Chimie Pourrie (pardon, déformation
professionnelle) de Brandeis University si ma mémoire est bonne. Si tu es aucun des deux, faudra me rafraichir la mémoire...

Sinon, pour préciser, mon boss a semble-t-il changé de tactique depuis qu'il a eu sa tenure. Avant la tenure, une semaine de manipes avec des résultats potables = 1 publi (dans des bons journaux
qui plus est car c'est un bon vendeur et il fait de la science "sexy"). Résultat, une liste de publis qui dépasse déja les 40 à 35 berges. Par contre, un h-index pas tip top (surtout si on enlève
les auto-citations et les reviews), parce que bon, les letters de trois pages avec deux photos et quasiment zéro physique derrière, ça va un moment mais c'est pas la panacée pour se faire
citer.
Depuis la tenure, avec cette pression un peu moins grande du publish or perish, il semble plus exigeant sur la qualité des papiers (et j'ai aussi l'impression qu'il est globalement plus exigeant
avec ses post-docs, considérés parfois limite comme des larbins - quand je suis de mauvais poil).


mixlamalice 12/02/2009 15:07

Tu m'étonnes: le truc qu'elles savent pas encore c'est qu'elles vont peut-etre devoir m'héberger pendant les un-deux mois du séjour (mon boss est un peu près de ses sous). Je vais pouvoir me remettre aux soirées gaies, P-Town me manque un peu.

Ch'Tom 12/02/2009 14:38

Pas de chance ça, devoir quitter ton petit paradis pour aller te perdre deux trois mois en californie... Au moins tu pourras progresser en Ukulele. C'est pas à côté, mais tu pourras aller rejoindre un giron familier et généreux sur un WE à San Diego... Prévois les stickers

mixlamalice 12/02/2009 01:18

Comme quoi des fois tout s'arrange, la proposal a bien été soumise. Si par bonheur elle est acceptée, je passerai un ou deux mois à Berkeley faire des manipes, un bon changement d'air en perspective.