Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 11:03

Je suis confronté depuis peu à une invention superbe, venue des Etats-Unis (ou en tout cas plus développée là-bas que chez nous, même si malheureusement ça ne semble plus pour très longtemps): la borne d'enregistrement automatique dans les comptoirs des compagnies d'aviation.
 
Plusieurs choses m'interpellent, car j'aime à méditer sur les sujets d'importance:
- le gain de temps est visiblement nul voire négatif. On tripote dix minutes son écran et de toute façon on finit par aller à un comptoir déposer ses bagages, sauf que l'hôtesse ne vous sort plus le billet comme avant, chose qui lui prenait 30 secondes. Cela devient beaucoup plus long qu'avant si comme dans mon cas la machine ne reconnaît ni mon passeport, ni mon numéro e-ticket, ni le scan de ma bite (pas encore), que du coup une hôtesse venant m'aider réitère à l'identique toutes les opérations que je viens d'effectuer, conclut qu'effectivement ça ne marche pas, va voir une autre hôtesse qui se rend derrière un comptoir et finit par me sortir mon billet ''à l'ancienne".
- le gain en personnel semble lui aussi nul, puisqu'il y a toujours des comptoirs avec des hôtesses derrière qui sont là pour enregistrer vos bagages comme avant, voire vérifier que le billet que la borne vient de vous pondre (si vous êtes chanceux) est correct. Puis il y a des hôtesses itinérantes chargés d'aider les handicapés ou malchanceux.
- les appareils ont du coûter un pognon fou.

Alors de deux choses l'une:
- soit ceux qui ont imposé ça pensaient vraiment avoir eu une idée géniale et dans ce cas-là il faudrait leur faire bouffer leur diplôme ès management entrepreuneurship d'Harvard plongé dans la harissa frelatée.
- soit ils savaient très bien que ça ne donnerait aucun résultat tangible. Là, c'est plus subtil. On peut par exemple penser que l'intérêt tient dans ce que la populace passe autant de temps à faire la queue mais elle est plus active et a donc moins l'occasion de s'emmerder: il y a plusieurs petites files d'attente au lieu d'une grosse, il y a le passage ou on tapote sur un écran tactile... à la fin on a quand même perdu une heure mais c'est passé plus vite. Autre hypothèse: les riches de business class ont toujours leurs comptoirs et leurs hôtesses. Du coup, ça permet de mieux marquer la différence avec les prolos qu'avant ou eux aussi avaient leurs comptoirs, même s'il y avait plus de queue. Le champagne à l'apéro ne devait plus suffire...

Bon sinon, je tiens à affirmer pour les fanas de l'auto-dénigrement à la française, que Air France, d'après mon expérience personnelle, est globalement une bonne classe au-dessus des compagnies ricaines, que ce soit American, Delta, United ou Continental (mais que les passagers ricains sont plutôt plus décontractés du gland zens lorsque des aléas surviennent). Voila.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mixlamalice 01/06/2009 15:48

Juste pour info, ça a aussi merdé au retour...Ce qui est bien, c'est que l'hôtesse qui te voit t'énerver devant ta p... de machine te prend toujours pour un demeuré. "Mais non monsieur c'est pas du tout comme ça qu'il faut procéder, laissez-moi vous montrer"........."ah, ça marche pas, bon on va faire autrement"........."tiens ça marche pas non plus"........."madame germain on a un problème à la caisse""bon ben je vais vous enregister au comptoir"...

Ch'Tom 26/05/2009 18:55

Moi ça m'a plutôt fait gagner du temps jusqu'ici. Pour Air France en Europe, ils prennent quand même, le passeport, la carte bleu, sans doute la SkyTeam pour l'identification. Si les trois ne marchent pas... Avec juste un bagage cabine, c'est spectaculaire, tu n'as plus qu'à aller désosser ton portable et te faire tater les testicules sous un portique avant d'aller suer 30mn avec les autres en salle d'attente. De plus il y a en général un, ou plusieurs guichet dédiés à l'enregistrement des bagages. L'avantage, c'est qu'il y a moins de chances de tomber sur des casse couilles dans ces files là. Enfin, j'ai entendu dire qu'il était possible de faire l'enregistrement des bagages sois même à certaines bornes et de les déposer tout simplement. (Pas vu pour ma part).Bref, je te juges juste injuste. Juste ?

mixlamalice 26/05/2009 19:06


Ben écoute, la j'ai essayé le passeport, la destination, le numéro d'identification de la facture... J'ai peut-être pas eu de bol mais les fois d'avant où ça avait mieux marché le gain de
temps m'avait semblé peu spectaculaire même sans bagage à enregistrer (à Boston chez AA, c'est l'usine, 30 bornes mais pour toutes les destinations du coup il y a la même queue qu'il y avait
avant avec les guichets).
Effectivement à Orly chez AF quand je rentre chez moi c'est plus peinard et éventuellement gagnant mais je soupçonne que c'est parce qu'il y a encore des guichets et que les vieux préfèrent aller
faire chier l'hôtesse au comptoir plutôt que de faire joujou sur la machine. Chez AA y a plus le choix et c'est autant le bordel qu'avant, mais automatisé (c'est sans doute ça l'avenir).

Je suis visiblement en train de devenir le Eric Zemmour des blogs, le mec qui peut plus dire une connerie tranquille sans avoir à se justifier 3 plombes après tellement il s'en prend plein la
gueule en retour (la différence c'est que je suis pas payé et que idéologiquement, je me sens pas très proche d'un chroniqueur du figaro).