Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 18:49
Il y a dans le Campus Center de la fac diverses "food courts".

La "food court", c'est cet espace fleurant bon un mélange d'huiles diverses, qu'on retrouve dans tous les centres "commerciaux" ou "culturels" américains (malls, aéroports, aires d'autoroute, facs, la frontière entre culturel et commercial est ici assez mince...) où l'obèse moyen peut assouvir son besoin irrépréssible et incessant de sucre et de graisses insaturées dans l'une des multiples chaînes fast-food, du McDo au fast-food chinois en passant par Pizza Gino's et Taco Bell.

A la fac, on trouve donc tous ces styles de bouffe, et au milieu quelques trucs un peu plus healthy, sandwiches préparés minute à la Subway (pas forcément healthy, ça dépend ce qu'on met dedans mais au moins ça laisse le choix), salades sous vide à l'absence totale de goût identique à celle qu'on pourrait vous servir dans un vol transatlantique, ou encore soupes de nouilles viets phô avec des légumes.

L'appel à la surconsommation s'étend même (ou plutôt surtout) à ces espaces, puisqu'il y a toujours des formules pour inciter à prendre le litre de soda plutôt que le quart de litre, à prendre un paquet de chips gratos avec le sandwich, à prendre le sandwich géant plutôt que le normal vu que c'est 5% plus cher pour 50% de bouffe en plus, etc. Dans ce dernier cas d'ailleurs, après un an de lutte, j'ai fini par succomber: le méga sandwich induit une léthargie qui a le mérite de faire passer rapidement l'après-midi. Quand on émerge il est déjà 16h.

Et puis, il y a des gars dont les plateaux m'écoeurent rien qu'à les regarder: le combo pizza-barquette de frites m'a par exemple marqué. De même que le mec qui a pris un paquet de chips pour accompagner sa barquette de frites. A moins que ça ne soit l'inverse.
En ce qui concerne la pizza, la façon américaine de manger une "slice" est d'ailleurs en adéquation avec l'idée qu'ils se font du repas (rapide, fonctionnel, j'suis un homme pressé, bouffer du burger ou du homard de toute façon on fait caca pareil): on plie le triangle de pizza en deux, ce qui permet de l'achever en quatre bouchées énormes, 1m30 chrono, et sans se tâcher.

Heureusement, un certain nombre d'étudiants du labo sont plus "awares" et s'amènent donc leur propre bouffe: tartines de peanut butter accompagnées de cheerios ou de pringles, voila un mélange appétissant, et surtout un déjeuner sain.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ch'Tom 11/06/2009 01:10

Ouais, ça et les t-shirts warrior of the world.

mixlamalice 11/06/2009 01:26


Ca je les mets qu'en concert: quand on pense que le fan de Manowar peut aller jusqu'à se tatouer leur emblême sur le chibre (http://www.manowar.com/site.html, troisième news), porter un T-shirt est plutôt anecdotique dans la catégorie "air con".

Sinon, pendant les matchs de hand ou de foot, c'est volontaire, ça perturbe l'attaquant adverse, qui se demande qu'est-ce que c'est que ce petit gros avec son T-shirt ridicule en face de
lui. Après il prend confiance et il joue trop facile. 


Chrisos 10/06/2009 10:28

miam miam!

mixlamalice 10/06/2009 15:08


Oui, assez miraculeusement (ou pas, finalement), j'ai plutôt perdu du poids depuis que je vis aux US. Ok, j'ai l'air un peu con tous les matins en me balladant avec mon tupperware, mais faut
ce qu'il faut.