Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 23:04
Bon, déjà, se prénommer Kimberley, c'est pas de bol et ça donne une idée du niveau.
Et puis on se fout de la gueule des belges, mais franchement, on dirait qu'ils le cherchent des fois:

Pour ceux qui n'auraient pas entendu parler de cette histoire rocambolesque, un petit résumé (tiré du Post):
"J'avais demandé au tatoueur de placer trois petites étoiles près de mon oeil gauche, mais je suis ressortie avec 56 étoiles disséminées sur la moitié de mon visage."
C'est ce qu'affirme ce mardi une Belge de 18 ans, qui jure s'être endormie durant la séance et a décidé de porter plainte. Une histoire tout à fait rocambolesque. Kimberley Vlaeminck est femme de ménage à Courtrai (Belgique). La jeune femme est allée se faire tatouer dimanche, accompagnée de son compagnon, de son père, sa soeur et de son frère. Détail important : le tatoueur, Français, ne parle pas le flamand, la langue de la région dans laquelle il s'est installé.
"Je voulais qu'il me dessine trois petits points, mais il a proposé de faire trois étoiles, en disant que c'était bien plus beau", témoigne Kimberley Vlaeminck. Je lui ai explicitement signifié que je voulais 3 étoiles. Il ne parlait que français et anglais. Il a commencé son travail et je me suis endormie. », poursuit-elle.

Je me suis réveillée lorsqu'il a commencé à me tatouer le nez et j'ai vu ce qu'il avait déjà fait. J'ai compté 56 étoiles, c'est effrayant."



                                                         Pour Halloween, ça claque, mais...

Le tatoueur clame son innocence, et un certain nombre de personnes ont pointé que s'endormir pendant un tatouage (surtout son premier, surtout sur la gueule) est impossible, ne serait-ce qu'à cause de la douleur. D'autres tatoueurs disent que tatouer 56 étoiles réclame plusieurs heures et qu'il semble donc improbable qu'elle ne se soit rendue compte de rien avant. Surtout que les tatoueurs, pour éviter ce genre de problèmes, finalement assez courant bien que rarement aussi extrême de personnes qui se rendent compte trop tard qu'un tatouage c'est permanent, ont paraît-il coutume de dessiner au feutre le tatouage avant la séance, histoire que le client se rende bien compte de la gueule qu'il aura après.

Mon hypothèse est donc qu'elle est  un peu limitée, qu'elle a trouvé ça chouette et que lorsqu'elle est rentrée chez elle ses parents se sont exclamés "mais qu'est-ce que t'as branlé bordel??" (à quelques nuances de vocabulaire près).

Après, si je voulais un tatouage (un truc "courant", genre tatoo tribal pour blaireau, et pas me faire tatouer le corps entièrement), je n'irais probablement pas dans une échoppe où le tatoueur a cette gueule:

J'aime bien ma gueule mais c'est vrai que quand je déciderai de devenir banquier, les entretiens d'embauche, ça risque de pas être facile.

Mais bon, passons.

Comme le malheur des uns fait parfois sourire les autres lorsque, comme moi, ils ne sont pas charitables, j'ai trouvé ce petit site amusant:
http://www.toputourworkon.com/kimberlizer/

Et je me suis donc fait kimberliser, chic non?

                                              Mais non abrutis, le bandeau noir c'est pas un tatouage...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ch'Tom 19/06/2009 01:29

C'est marrant avec moi ça ne marche pas, je n'ai pas le bouc ridicule...

mixlamalice 19/06/2009 01:32


Non en ce moment, j'ai la "thesis beard", ou équivalent post-doc, la "post-interview beard".
http://www.phdcomics.com/comics/archive.php?comicid=1185