Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 16:31
Je prends régulièrement, mais pas vraiment fréquemment, l'avion. 
Disons, pour faire simple, cinq aller-retours par an, dont un vol intercontinental, en moyenne, depuis dix ans, ça nous fait une centaine de vols.

Difficile de faire des statistiques, mais j'ai l'impression que j'ai eu au cours de ces 100 vols plus d'emmerdes que la moyenne. Remarquez, j'imagine que tant qu'on n'est pas mort dans un crash on ne peut pas s'estimer vraiment malheureux...

Alors pour résumer:
- une grêve générale Air France pour un Paris-Nice alors que le Seattle-Paris s'était déroulé sans encombres, avec à la clef une nuit gagnée dans un des hôtels de l'aéroport.
- des billets pour les US achetés sur Opodo (avant la généralisation du billet électronique) et jamais livrés chez moi. Bilan: deux mois de bataille, 100 euros de hotline "petit nègre" et un ulcère pour parvenir à en récupérer une copie (en finissant par aller directement au siège social dont j'avais tel Sherlock Holmes fini par trouver l'adresse) une semaine avant le départ.
- la faillite de la compagnie Varig à deux semaines de mon séjour au Brésil, avec à la clef, 1000 dollars en plus et un détour par Houston et 10h de transit pour aller à Rio (heureusement, c'est le CNRS qui a payé).
- 4h de retard et une valise perdue pour un vol de 2h sur US Airways. Heureusement, mon périple touchait à sa fin et je n'ai eu que deux jours à passer avec le même slip et les mêmes chaussettes. Le bagage a été retrouvé à peine 2 mois plus tard.
- un vol Boston-Paris annulé par Delta Airlines: j'ai donc été gentiment replacé sur un Boston-Cincinnati, Cincinnati-Paris avec à peine 2h de correspondance et donc au total 4-5h en plus. Au moins c'était le même jour. Il m'avait tout de même fallu batailler car au départ ils m'avaient prévu une correspondance de 25 minutes à Cincinnati. 25% des vols internes aux US ayant 30 minutes de retard ou plus, je ne le sentais pas trop (et je ne pouvais vraiment pas me permettre d'arriver un jour plus tard à Paris): la responsable au bout du fil a fini par être compréhensive devant mes lamentations - "you know, I'm French, I misunderstood what the other guy told me"- et mes récriminations "it is not really my fault if the direct flight to Paris was cancelled, and I am kind of nice to accept going through Cincinnati so you could also try to be nice"- parce qu'au début elle voulait 1000 dollars pour me foutre sur le Boston-Cincinnati d'avant. 
- un vol Boston-Washington annulé à la dernière minute par United Airlines, le week-end dernier: il y avait eu des orages dans la journée, donc du retard, donc le dernier vol de la journée a été purement et simplement sucré. C'était un week-end overbooké, ils n'ont pas voulu me rembourser et la seule chose qu'ils pouvaient me proposer était un vol le lendemain, en transit par Charlotte, prenant 7h (pour un trajet qui prend normalement 1h20), arrivant en fin d'après-midi. Je suis allé prendre le bus de nuit: ça a pris 9h mais au moins je suis arrivé le matin: j'aurais nettement moins bien vécu de perdre un jour de vacances sur mon total de cinq dans l'aéroport de Charlotte que le bus de nuit. Et puis je ne savais pas vraiment où passer la nuit à Boston, les bancs de l'aéroport ne m'excitaient pas trop. J'hésite à envoyer une lettre, pas vraiment pour les 70 dollars de billet mais plutôt pour la beauté du geste et me libérer un peu... 

Je ne compte bien évidemment pas les petits tracas tels les une heure de retard assez fréquents sur les navettes Paris-Nice par exemple (1h de retard pour une 1h de vol, c'est du classique), les bornes automatiques qui ne marchent pas et les douaniers ultra-pointilleux. Dans le genre plus rigolo, j'ai aussi eu un demi-tour alors que nous étions deuxième dans la file d'attente en vue du décollage parce qu'ils ''avaient oublié des papiers", et une autre fois une bonne demi-heure d'attente après l'atterrissage lors d'un Boston-Paris parce que le responsable avec les clefs de la plateforme était introuvable... 

Bref, ça fait quand même six grosses emmerdes sur environ 100 vols, du 5% tout de même.
Si quelqu'un a d'autres stats personnelles ou des anecdotes truculentes, histoire de comparer...

Partager cet article

Repost 0
Published by mixlamalice - dans La vie de Mix
commenter cet article

commentaires

tiusha 14/08/2009 17:22

ce qui serait sympa, c'est que mister padbol nous indique systématiquement quels vols il compte prendre!(encore que personnellement, j'ai peu de chance de me retrouver sur les mêmes...)

mixlamalice 14/08/2009 18:07


Pour les bagages paumés, ça peut justement être un avantage de voyager avec moi...

Pour les vols intérieurs américains, de toute façon c'est globalement la merde: comme je l'ai dit, l'analyse du trafic a montré que 25% des vols internes arrivaient avec 15 minutes ou plus de
retard (c'est souvent plus) et 1,5% des vols sont annulés...
J'imagine que c'est ce qui se produit quand on a quelque chose comme 19 compagnies concurrentes et qu'on prend l'avion pour faire 100 kms (genre LA-Santa Barbara ou Philadelphie-Lehigh pour ne
parler que de ce que j'ai déjà fait).
Apparemment, je le saurai pour la prochaine fois, prendre le dernier vol de la journée (mon Boston-Wash en l'occurence) est un calcul risqué parce que ce sont souvent ces vols la qui sont annulés,
une fois que le retard s'est bien accumulé. Donc si vous avez le choix, à éviter.

Mais à mon avis, si Air France usait de ce genre de pratiques (et pour avoir pris un nombre certain de Paris-Nice tardifs, ce n'est pas le cas), il y aurait des "riots" à Orly, vu la relative
non-zenitude du voyageur français moyen (pour le coup, ce serait à raison - quand beaufman fait un cirque pour 10 minutes de retard qui pénalisent beaucoup Sa Seigneurie, je suis plus
circonspect).

Toutefois, reconnaissons aux Américains une capacité certaine à ne pas se cacher (non, je ne me gausse pas de leur obésité): toutes ces infos sont disponibles sur http://www.bts.gov/ et http://airconsumer.ost.dot.gov/
Pas sûr qu'on puisse en dire autant.


Postdoc 12/08/2009 15:59

Je ne prends pour ainsi dire jamais l'avion de Boston pour 2 raisons : 1) l'aéroport d'Hartford est bien plus accessible et proche que celui de Boston 2) les vols depuis Hartford sont nettement moins chers (pour aller à Paris, ça me coûte moins cher de partir d'Hartford que de Boston, ça rajoute cependant quelques heures à cause de la correspondance).

mixlamalice 12/08/2009 17:34


Tiens, je n'ai jamais regardé les prix à Hartford.
En fait Boston me convient bien puisque ma copine y vit donc ça me permet souvent de passer une nuit ou au moins un déjeuner avec elle avant de rentrer.
J'ai bien vu que NY est parfois moins cher, mais à 100 dollars de différence, j'ai pas envie de m'emmerder à faire les 3h de route en plus.
C'est combien pour Hartford? Si je m'y prends bien avec Air France (ou AA qui a aussi quelques vols à Logan), je peux m'en tirer à 850 dollars l'aller-retour... Pareil, si c'est pour économiser 100
dollars mais faire 4h de détour pour passer par Toronto ou je ne sais, je crois que j'aurais la flemme.


Chrisos 11/08/2009 10:25

oh oui, ça arrive souvent les retards, plus ou moins grands.à plusieurs reprises mon vol a été simplement annulé. très souvent, j'ai du partir le lendemain. Mais dans ce cas il faut écrire une lettre et, en Europe, on se fait dédommager, sous certaines conditions.il m'est arrivé de gagner de l'argent grâce à ça (dédomagement>prix du billet et taxes).entre ponctualité et sécurité, je prense qu'il vaut mieux pribilégier cette dernière, mais parfois, j'avoue que certaines annulations semblent plus motivées par des raisons économiques : deux avions  à motié vides combinés en 1 seul vol...je touche du bois, mais je n'ai pas eu de problème de bagage perdu depuis un moment.

mixlamalice 11/08/2009 15:09



Pour la sécurité, oui, je suis pas du genre à prendre Yemenia Airlines pour essayer d'arriver deux heures plus tôt, je suis toujours un peu stressé en avion...
Pour le dédommagement de mon dernier vol Boston-Wash, d'après mon chef je devrais essayer de me faire rembourser ou au moins d'avoir un bon d'achat... je vais voir  si c'est un combat que
j'ai envie de mener, pour 80 dollars.

Sinon, il semble que mes deux chefs, des voyageurs "platinum" qui doivent probablement faire dans les 50 vols par an, ont eu grosso merdo le même nombre d'emmerdes que moi. Il y a peut-être un
plateau de saturation que j'ai juste atteint vachement vite.



Aisling 11/08/2009 01:14

J'ai surement du prendre l'avion moins souvent que toi, mais a part quelques 8h de retard par-ci par-la sur des vols au depart ou a destination du Canada a cause de la neige, pas de gros soucis (je ne compte pas les valises egarees et recuperees au bout de +/- de temps, de palabres et d'efforts)... Justement, j'avais ete impressionnee l'an dernier apres mes multiples A/R audition par le timing impeccable d'Air France. Ah, si, en cherchant bien, j'ai quand meme eu un caffouillage massif sur un Washington/Toronto apres le passage au passeport obligatoire pour les citoyens americains: 3 heures d'arret a Buffalo, NY pour savoir quoi faire des deux mineures non accompagnees a bord attendues a l'arrivee par leurs parents (avec les passeports)...   

mixlamalice 11/08/2009 05:23


8h de retard je commence à compter ça comme de la grosse emmerde même sur un vol de 6-7h... oui, c'est vrai, en ordre de grandeur c'est pas plus que 1h sur un vol d'1h, mais les vols
intercontinentaux sont généralement plus "reliables" que les 20 navettes par jour pour la destination phare d'à côté.

Bref, peut-être bien que 5-10% de grosses merdes, c'est la moyenne, finalement. Mais quand même, vous avez connu la faillite d'une compagnie vieille de 80 ans 2 semaines avant que vous ne
l'utilisiez pour la première fois, vous?

Petite précision, environ 80% des vols que j'ai effectués sont des navettes Paris-Nice, 3-4 fois par an pour visiter papa-maman-frangin-mémé, Air France le plus souvent, Zizi Jet des fois: oui,
niveau bilan carbone c'est caca et je devrais prendre le TGV, mais le jour où les écolos arrêteront de faire chier à cause d'un joli village qui sera défiguré par les rails et qu'une
vraie ligne Paris-Nice existera (i.e. tant qu'on ne fera pas Paris-Marseille, 800 bornes, en 3h30 et Marseille-Nice, 200 bornes, en 2h30, soit un trajet tout compris porte à porte de 7h contre
3h30 en avion - et même moins maintenant qu'on peut s'enregistrer sur le web), vu que la plupart du temps je ne rentre chez mes parents que 72h le temps de faire la bise et de faire une
grasse mat', je continuerai à prendre l'avion.

Dernier point, oui, je l'ai déjà dit, mais après avoir expérimenté toutes les lignes ricaines et quelques autres pour des vols nationaux ou intercontinentaux, je peux affirmer que AF est plutôt
au-dessus de la moyenne, tant en termes de respect des horaires que du client... Leur mauvaise réputation est je pense plutôt du au syndrome franco-français de l'autodénigrement du pays et
plus spécialement de tout ce qui ressemble de près ou de loin à un service public, spécialement par ceux qui ne sont jamais sortis de chez eux pour voir à quel point les trains anglais ou les
avions ricains par exemple, c'est la merde.

P.S.: ce qui est amusant c'est que puisque j'ai fait la plupart de mes visites familiales en avion, je n'ai pas très souvent pris le train dans ma vie. En conséquence, je suis toujours un peu paumé
dans une grande gare alors que je suis relativement serein dans un aéroport -  Priscilla, c'est l'inverse.


Ch'Tom 11/08/2009 00:30

Un Miami - Paris (American Airlines). On change le billet pour partir la veille (170 dollars de plus). Le premier avion essayé a une clim défectueuse après avoir eppuisé toutes les tentatives de réanimations (3h d'attente) ils décident de nous affecter une autre machine de l'autre côté de l'aéroport. On a mis 30mn à le traverser. L'américain moyen plutôt une heure. 5 heures après l'heure initiale de décolage nous entrons dans l'avion, nous éloignons de l'aérogare pour s'apercevoir aux tests moteurs qu'un des moteurs a une fuite d'huile. Sortie de l'avion, poireautage 2h avec les deux gars de AA qui étaient encore là le temps qu'ils réunissent l'équipe de choc qui allait nous vendre l'avion qu'on aurait pris initialement. On a gagné une nuit d'hotel quand même. Ai-je mentionné qu'aucun raffraichissement, encore moins de nourriture ne nous a été prposé. Enfin, si, on a eu des coupons, mais malheureusement rien n'est ouvert à 2h. L'histoire ne dit pas si mon labo a jamais réussi a se faire rembourser les 170 euros.Plus classique, une merde avec Easy Jet sur un Paris-Toulouse qui fait louper la correspondance et ampute le WE en slovénie de sa moitié... Au moins là j'ai eu une canette d'Orangina...Ca fait toujours 2 merdes sur moins d'une vingtaine de vols...