Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 19:11
J'ai récemment posé candidature pour un poste en France.

C'est un poste un peu à la marge (je veux dire par là ni CNRS ni Université), ce qui explique ce calendrier décalé. Cela dit, la procédure est assez similaire: dossier papier examiné par des rapporteurs, qui convoquent ensuite (ou pas) pour une audition devant une commission mixte: membres internes, externes, et  apparemment quelques administratifs. 

C'est aussi un poste qui me fait très envie: le labo est réputé, travaille sur des thématiques proches des miennes, les enseignements sont plus motivants que la moyenne, l'environnement scientifique est excellent et bien situé géographiquement (les trous paumés, j'ai donné, merci).  

Toutefois, c'est un peu une expérience nouvelle pour moi - même si c'est en fait probablement la norme: mes candidatures du printemps dernier s'étaient faites dans un très gros labo, avec de multiples équipes se battant pour un poste. Il était important pour chaque équipe d'avoir un candidat, de le soutenir, et donc de l'aider à bâtir un projet qui tienne la route. Le candidat postulant "parce qu'il a vu de la lumière" sans avoir auparavant été en contacts avancés avec l'une des équipes allait tout droit à l'abattoir.
L'expérience avait été usante, mais enrichissante, et presque couronnée de succès.
Le laboratoire dans lequel je postule actuellement est au contraire une unité de taille modeste, gérée un peu "à l'ancienne" par le directeur, id est de manière relativement autocratique, avec une volonté assez affichée de "rester entre eux".
Je connais un peu quelques chercheurs du laboratoire, rencontrés à divers congrès. J'y ai effectué un séminaire il y a quelques temps, où, d'après des rumeurs off the record, j'ai fait "plutôt bonne impression". J'en avais profité pour faire acte de candidature spontanée (à l'époque ils ne savaient pas s'ils allaient obtenir le poste qu'ils demandaient).
Lorsque le poste est paru, on m'a "encouragé" - le mot est sans doute un peu fort - à candidater ("n'hésitez pas à vous inscrire").
Bon, on n'est pas dans le registre de la grande claque dans le dos et du "coco, c'est pour toi", mais tout cela semblait de relativement bon augure. Or, depuis que la campagne de recrutement est de officiellement ouverte, les relations sont beaucoup plus froides (non pas qu'elles aient jamais été bouillantes...), et c'est là qu'est la nouveauté.
Comme mon ex-boss me l'a appris, j'essaye de montrer que c'est LE poste qui m'intéresse et pas seulement UN poste - même si c'est pas toujours facile et l'est de moins en moins au fur et à mesure que le temps passe: j'ai donc tenté de reprendre contact à plusieurs reprises avec les divers responsables, pour discuter des projets d'enseignement et de recherche. J'ai reçu une polie mais ferme fin de non recevoir, un peu stressante bien qu'elle semble simplement indiquer que les candidats seront départagés lors de l'audition et que le laboratoire ne fera pas de "favoritisme" en attendant, bref ne discutera pas plus avant avec les postulants.
Donc, je vais devoir apprendre à préparer mon talk tout seul, en construisant de moi-même un "projet de recherches" crédible et adapté au laboratoire basé sur les 5 lignes du profil publié: en clair, 3 slides qui tiennent la route scientifiquement, montrent que je peux leur apporter quelque chose tout en faisant clairement comprendre que j'ai pas l'intention de trop la ramener. Tout est dans le bon dosage. 

Bref, encore de grands moments de fun en perspective.
May the luck be with me, Force. Ou l'inverse.

Partager cet article

Repost 0
Published by mixlamalice - dans La vie de Mix
commenter cet article

commentaires

mixlamalice 24/12/2009 14:48


Au-delà de mon cas personnel (que je trouve un peu triste mais je comprends que vous vous en foutiez), on peut toutefois remarquer la classe à la française dans ce genre de situations:
- le labo ne m'a pas contacté.
- le membre de la commission que je connaissais qui était censé me tenir au courant ne m'a pas contacté.
- l'organisme de tutelle du laboratoire -ceux qui gèrent le recrutement- ne m'a pas contacté non plus, ni pour me dire "vous n'etes pas auditionné désolé" ni même de façon automatisée pour me
dire "veuillez consulter les résultats en ligne".

J'avais appris informellement que les résultats devaient être connus autour de mi-décembre (la aussi, pas d'annonce officielle) et donc je me suis connecté sur le site en ligne...


Ch'Tom 15/12/2009 23:40


Ah merde ! Ca c'est pas cool ! Désolé pour le commentaire bateau mais je suis aussi sur le cul... Le poste serait-il déjà joué ? (ça aussi c'est bateau mais bon...)


mixlamalice 16/12/2009 00:00


Poste joué je crois pas, non.
En fait, même si le profil disait "chimiste ou physico-chimiste", il y a 4 "purs" chimistes auditionnés (et "post-doc sexy").
Il y a une candidate locale que je ne connais pas - et le labo historiquement aime bien le local-, mais à vue de nez les deux meilleurs candidats sont "post-doc sexy" même si son
profil me semble un peu à la marge des autres et de ce que le labo fait, et un gars que je connais un peu qui a fait une partie de sa thèse chez une superstar (mais qui fait la même chose
depuis 6 ans).
Après, niveau publis etc, je n'ai pas grand chose à envier aux autres candidats, donc je ne sais pas ce qui s'est passé.

Peut-être plus d'explications à venir, mais bon, ça sert pas à grand chose de ma part de faire le Sherlock Holmes... Et puis je crois que quand tu commences à te dire que tous les postes où t'es
pas pris sont mités, il vaut mieux songer à faire autre chose (même si quand tu commences à te dire que tous les postes sont mités, t'es pas forcément au top pour la remise en question
personnelle).

Apparemment y a aussi eu beaucoup plus de demandes qu'habituellement pour ces "postes mystères" où généralement, un candidat est toujours auditionné (vu qu'il n'y en a jamais plus de 4)... Du
coup, je l'ai peut-être joué trop easy sur le dossier, c'est vrai que je pensais que ce n'était qu'une formalité.

Après, pour l'instant j'en veux un peu au labo aussi qui m'avait quand même fait un peu du pied il y a moins d'un an, pour ne pas m'auditionner aujourd'hui...

Désolé, je fais un peu d'auto-psychanalyse en public, ça fait du bien un peu d'exhibition.


mixlamalice 15/12/2009 15:12


Bon, ben je ne suis même pas convoqué à l'audition...
Bonne chance à post-doc sexy s'il passe encore en ces pages, quant à moi ça modifie pas mal mes perspectives, même si je ne sais pas encore bien comment.
La lose, ou comment se la faire mettre.


mixlamalice 15/12/2009 15:19


Je dois avouer que je suis sur le fion: sans aller jusqu'à parler de bon dossier, je pensais que j'avais un dossier suffisamment correct pour au moins être auditionné sur un poste avec un profil
auquel je corresponds pas trop mal...
Probablement que j'ai préparé mon dossier de candidature un peu trop en pantoufles, ou bien que ce qu'ils cherchaient vraiment n'était pas tout à fait ce qui était marqué sur le profil (les
candidats retenus, hormis post-doc sexy, ont tous des thèmes de recherche assez similaires, beaucoup plus restreints que ce qui était indiqué)...


Heather 29/09/2009 13:42


je comprends ce probleme de l'equilibre - pas trop desespere, pas trop culotte non plus.

Quand je suis passee, on m'a conseillee de faire un peu "futur directeur d'equipe". Je trouvais que cela en faisait trop mais le resultat a ete bon. Mais c'etait devant une commission sans personne
du labo en question. Pas facile quand vous n'avez pas d'idee tres concrete de ce que tu y ferais.


mixlamalice 29/09/2009 15:14


Oui, de ce que j'ai compris, dans les commissions "nationales" (type CNRS), le jeu est un peu différent: l'aspect politique ou relationnel est un peu moins important (ou se fait en amont, en tout
cas pour le CNRS, puisqu'il faut présenter un projet pour un labo défini), et l'aspect scientifique l'est plus.
Dans le cas qui m'occupe je pense qu'il faudra essayer de faire "futur directeur d'équipe mais dans longtemps"...


mixlamalice 29/09/2009 01:35


Le niveau de "prise de contacts" est je trouve quelque chose d'également toujours difficile à gérer: il faut montrer qu'on est intéressé, sans faire "stalker" ou casse-burnes...
Donc il se peut que mes quelques mails ce dernier mois les ait broutés, il se peut aussi que, bien qu'ils aient décidé de ne rien dire, ils aient apprécié "la motivation" et aient un a
priori négatif sur ceux qui n'ont pas accompli ce genre de formalités.
Et comme c'est un poste un peu "marginal", l'avis du directeur de labo est encore plus déterminant que pour les auditions nationales...