Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 15:26
Avec la NFL (National Football League), il y a toujours moyen de se marrer. Il y a un côté, souvent hilarant, kitsch-bling-bling-crétin dans ce sport et ceux qui le pratiquent au haut niveau qu'on ne retrouve, à mon goût nulle part ailleurs*.

On rit jaune parfois, quand les joueurs sont impliqués dans des histoires sordides de règlements de compte ou quand on apprend , suite à une étude commissionnée par la League, que le risque pour un joueur de développer Alzheimer est environ 20 fois plus élevé que la moyenne.

On a un peu moins honte de rigoler (parce que même s'il ne faut pas rire du malheur des autres, le fait que la connerie soit parfois punie fait du bien), quand Plaxico Burress, dont j'ai déjà parlé, se tire lui-même dans la jambe (sans gravité) en faisant joujou avec son flingue et écope de deux années de prison.

On hésite entre rire et peine quand on voit les joueurs fêter à peu près chaque action de jeu de façon virilo-simiesque: mais à la limite, ça n'est pas plus ridicule que les joueurs de foot (soccer) qui se léchouillent et se roulent par terre, juste plus fréquent.

Dernièrement, un joueur m'a franchement fait marrer, sans arrière-pensées: Il s'agit de Chad Johnson, l'un des meilleurs joueurs de la League. Il porte le numéro 85 pour les Cincinnati Bengals.
L'année dernière il a effectué les démarches pour officiellement changer son nom. Il s'appelle désormais Chad Ochocinco. Oui, oui, c'est bien en référence à son numéro de maillot. Et à ses origines espagnoles, paraît-il....



Vous me direz, entre les dents Joey Starr, la crête Demolition Man et les boucles d'oreille tout en discrétion, il a bien la gueule à changer de nom.

Je verrais bien Cristiano Ronaldo changer son nom en CeeNaïne. Ou Grégory Coupet en Grégory NumeroUno.

Non mais franchement, à chaque fois que je vois un truc comme ça, je repense au sketch des Nuls (où plutôt à sa chute):



* Aux US, le base-ball et dans une moindre mesure le basket-ball sont un peu plus "distingués" même s'ils comptent leur lot d'abrutis (voir par exemple Stephon Marbury manger de la vaseline). Même le football (soccer) et les footballeurs en Europe ne poussent pas aussi loin ce côté ridicule.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mixlamalice 02/10/2009 16:58


Je crois que c'est encore mieux:

The New York Daily News is reporting that Red Sox Hall of Famer Ted Williams' severed head was mistreated at an Arizona cryonics facility, according to details from a new book.
Williams, the last player to hit over .400 in a season, died in July 2002 at age 83 and had his remains sent to Alcor for cryogenic storage in the hope that future generations would develop the
technology to revive him.
In "Frozen," Larry Johnson, a former executive at the Alcor Life Extension Foundation in Scottsdale, Ariz., writes that Williams' head, which had been severed and frozen for storage, was abused at
the facility. Johnson claims a technician took baseball-like swings at Williams' frozen head with a monkey wrench.

http://sports.espn.go.com/boston/mlb/news/story?id=4524957