Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 10:01
Pour passer le temps hier, dans une journée où j'aurai passé 6h dans les transports, je me suis acheté, une fois n'est pas coutume - je le lis d'habitude plutôt en ligne-, le Monde.
En effet, il faut bien l'admettre, lire le Monde prend plus de temps que lire l'Equipe, surtout depuis que les JO d'hiver sont finis, et il se révèle donc un compagnon agréable de TGV.

Et comme on n'a pas inventé mieux que le rire pour surmonter les déceptions, deux petits bouts d'articles qui m'ont activé les zygomatiques:

- Au sujet des régionales en Ile-de-France, le Monde du mardi cite un militant UMP, Michel, qui nous apprend que, pour la campagne, "Valérie Pécresse n'a pas mouillé que la chemise".
On n'en saura pas plus.

- Au sujet d'une association américaine citoyenne, le "Coffea Party", se voulant une force de proposition plus que d'opposition comme le sont les Tea Parties, le Monde "résume l'ambition générale: "Le Coffea Party est pour le retour à l'emploi, l'égalité des droits, la santé pour tous, la paix pas la guerre, des médias honnêtes, des élections propres, l'économie pour le peuple, pas pour le dollar"". 
Joli programme, original, tout ça. Y a plus qu'à, comme on dit...  



Et puis, un passage des Cahiers du Football, où la tentative d'humour est volontaire, mais qui a réussi avec moi:

" Parmi ses nombreuses activités, Pierre Ménès tient un second blog sur un site de paris sportifs. Le principe d’un tel contenu, payé par le site en question, est un peu acrobatique. On imagine mal en effet le casino vouloir vraiment expliquer à ses clients comment faire sauter la banque. Mais la réputation de "pronoman" est suffisante pour attirer le chaland et promettre de bons tuyaux. Du moins pour qui ne va pas chercher trop loin. Nous avons repris les pronostics de Pierrot le flouze depuis la 17e journée jusqu’à ce week-end, soit 108 matches. Nous avons trouvé 46 bons pronostics, soit 4,2 de moyenne par journée.
Moins bon que le hasard
Dur, la moyenne n’est même pas obtenue, et un parieur perdrait en théorie 8 euros à chaque mise de 100 euros. Cependant, par le jeu des cotes, il suffit de gagner en majorité sur des résultats peu probables pour renverser la tendance. Nous avons recherché d’abord les petites cotes parmi ces 46 bons résultats. C'est à dire les victoires de Bordeaux, Marseille, Lyon, ainsi que les défaites de Boulogne et Grenoble. Il y en a 21 sur les 46 en question. Restent 25 résultats plus improbables sur 87 matches. On tombe à une proportion de 2,8/10. Avec un tel ratio, la faillite guette.
Cherchons donc les vraies grosses cotes (défaite d’un des six premiers ou victoire d’un des trois derniers). Il y en a… une (la victoire de Saint-Étienne à domicile contre Montpellier). Sachant que 48% des matches de L1 se soldent par une victoire à domicile, il suffirait de jouer 100% de ses mises (hors résultats les plus probables) sur le 1 pour dépasser l’expert.
Pierre Ménès a trouvé le meilleur job du monde: être rémunéré pour faire perdre de l’argent à ses lecteurs."

Je viens de découvrir le Canal Football Club, émission dont j'avais raté la création lors de mon expatriation. C'est proprement insupportable... le concept des talk-shows sportifs américains, où des journaleux et vieilles stars aigries balancent toujours les mêmes rengaines sans aucune image a été bien assimilé. Dommage, c'est la seule façon pour les amateurs non abonnés à Canal de voir les buts de la journée de football (et que les buts, parce qu'avec 1h d'émission faut quand même laisser le temps à Pierre Ménès de distiller ses analyses pertinentes de pilier de comptoir).  

Partager cet article

Repost 0

commentaires