Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 10:11

Comme l'a dit un grand philosophe, "on n'est pas à l'abri de la gentillesse des gens".

 

Rien n'est plus insupportable pour moi que quelqu'un qui essaie de m'aider alors qu'il n'a visiblement aucune arme pour le faire, le résultat étant inévitablement de la perte de temps pure et simple.

 

Exemple:

 

- "Est-ce que Machin est là?"

- "Non"

- "Vous savez quand il rentre?"

- "Pas exactement mais il devrait être là dans l'après-midi".

- "Très bien, je rappellerai (ou je repasserai)".

Durée: 12 secondes.

 

- "Est-ce que Machin est là?"

- "Non mais si vous voulez je peux essayer de le joindre sur son portable...

Ah en fait je ne trouve pas son numéro...

Je peux lui laisser un message, attendez deux secondes que je trouve un post-it...

Comment s'écrit votre nom? M comme Nadine ou N comme Marcel?

Et quel est votre numéro de poste pour qu'il vous rappelle?

C'est à quel sujet?"

...

Durée: 12 minutes.

Efficacité: nulle, puisque 9 fois sur 10 on finit de toute façon par rappeler soi-même.

 

 

Exemple 2:  

 

- "Est-ce que vous connaissez tel règlement?"

- "Non"

- "Ok, merci". (Eventuellement "est-ce que vous connaissez quelqu'un susceptible de le connaître?")

 

- "Est-ce que vous connaissez tel règlement?"

- "Non mais j'en connais un qui n'a pas grand chose à voir mais peut-être un peu quand même donc je vais vous l'expliquer en long en large et en travers".

 

Ou variante:

- "Non mais allons voir si José est au courant, suivez-moi".

José n'est pas au courant mais pense que Benoît a déjà vu ça, Benoît nous emmène voir Micheline, et on se retrouve en procession dans les couloirs à 15 pendant 2h, pour finir par repartir avec autant de réponses contradictoires que d'interlocuteurs.

 

 

Donc, par pitié, no bullshit: si vous n'avez aucune idée de la réponse à une question précise, ne tournez pas autour du pot 3 heures, ce n'est pas grave. Au contraire, ça me fera gagner du temps.

 

 

Ce qu'il y a d'étrange, c'est que certains semblent rechercher ce genre de dialogues profondément inutiles.

 

Pas plus tard qu'hier, un brave homme me demande:

- "Savez-vous si le Professeur Bidule est là?"

- "Non, car je ne connais pas ce Monsieur"

- "Le Professeur d'électrotechnique appliquée?"

- "Non, je ne connais toujours pas ce Monsieur, je n'appartiens pas à ce labo".

- "Mais si, un grand, brun, un peu chauve".

- "Eh merde".

Partager cet article

Repost 0

commentaires