Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 16:43

L'argumentaire est un peu limité, mais finalement assez frappant.

Et puis, pour une fois que la France est dans la catégorie "exemple à suivre" pour les US (pour quelque chose qui ne touche ni la bouffe ni le pinard), ne boudons pas notre plaisir patriotique.

 

381394_302347239793532_197197443641846_1150600_1580917940_n.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Guils 10/11/2011 22:35



Mais le train a été américain! la conquête de l'Ouest a aussi été réalisée par les compagnies ferroviaires (cf. les films de cow-boys). Dans son plan de relance, Obama avait invoqué ce passé
glorieux pour investir dans la rénnovation du système ferroviaire. D'ailleurs, il y a actuellement un projet de TGV en Californie (http://en.wikipedia.org/wiki/California_High-Speed_Rail), mais il faut voir si la faillite de l'Etat ne va pas remettre en cause le
chantier. De toute façon, les trains de voyageurs américains ne sont pas prioritaires face au frêt, d'où des retards pouvant toucher 95% des trains d'une même ligne ; la SNCF devient presque
attractive à côté...



mixlamalice 12/11/2011 14:31



Oui, le train a permis la conquête de l'ouest, mais 150 ans plus tard, il n'a pas trop évolué. J'ai quand même, quand je faisais des entretiens aux US, pris l'avion pour faire 90 voire 60
miles... c'est un peu une hérésie aussi.


Je ne suis pas allé partout, mais la SNCF est finalement plutôt attractive comparée aux pays que je connais (US, UK, Europe de l'Est etc)... il y a toujours moyen de faire mieux et je ne suis pas
sûr que ça aille dans la bonne direction actuellement, mais c'est une autre question.



postdoc 10/11/2011 13:10



N'oublions pas de préciser que dans le fameux bled paumé, si le train passait, c'était une fois par jour, il valait mieux pas le manquer.


 


« Effectivement, un train rapide est sûrement difficile à imaginer sur toute la surface des US, mais un train qui ferait Washington-Boston (~750kms via Philadelphie et NYC) en 3h (ou un Los
Angeles Seattle en 600kms) semble possible et pourrait, peut-être, être rentable... »


 


LA-Seattle c'est plutôt dans les 2 000 km. Mais ils pourraient faire un TGV couchettes NY-Chicago-Seattle par exemple.  Avec le décalage horaire, un départ de NY le soir leur permettrait
d'arriver frais comme des gardons le lendemain à Seattle. Enfin, on peut toujours rêver, le chemin de fer c'est “socialist” (argument ultime pour disqualifier quelque chose. “French” est aussi en
bonne place pour cet usage.) et de toute façon vu leur déficit budgétaire qui n'a pas grand chose à envier à la Grèce …



mixlamalice 10/11/2011 13:48



Oui, mais dans le bled paumé il y avait pas mal de gens qui, si je les en croyais, auraient considéré de prendre le train s'il avait été moins cher, plus rapide, et plus "reliable"... bon,
toujours se méfier dans un pays construit pour la bagnole et la liberté individuelle... (cf par exemple la fast lane de l'autoroute du Connecticut réservée à ceux qui pratiquent le
carpooling, le carpooling étant défini par n > 1 dans la bagnole...).


 


Pour LA Seattle, ça serait plutôt 8-9h effectivement, mais SF-LA est envisageable en 2h...


 


Sinon, oui, pour beaucoup de gens aux US, "socialist" = "stalinist", même chez les "liberals" (qui a la bas un sens plus social que chez nous, mariage gay, avortement, couverture sociale etc...
pour la vision économique, ils sont de toute façon tous libéraux).



mixlamalice 10/11/2011 10:06



Je n'ai jamais pris l'Amtrak, mais je l'ai vu passer puisqu'il s'arrêtait dans mon bled paumé. Les horaires, les trajets et la vitesse n'ont rien à envier à nos TER nationaux, le tout pour des
prix de TGV (souvent du même ordre que l'avion, et bien plus cher que les fameux bus Greyhound qui ne sont pas beaucoup plus lents).


Effectivement, un train rapide est sûrement difficile à imaginer sur toute la surface des US, mais un train qui ferait Washington-Boston (~750kms via Philadelphie et NYC) en 3h (ou un Los Angeles
Seattle en 600kms) semble possible et pourrait, peut-être, être rentable...