Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 10:36

J'ai déjà dit ailleurs tout le bien que je pensais de l'esprit de corps typique des écoles d'ingénieurs.

 

Cela dit, quand un ancien condisciple a pris l'initiative, il y a quelques mois, d'organiser une soirée-repas-réunion de promo pour célébrer les 10 ans de notre entrée dans cette vénérable institution qui nous a formé, je me suis dit que c'était une bonne idée, ou au moins une initiative louable.

Et que tant que c'était pas tous les 6 mois mais une fois par décennie, on pouvait bien faire un petit effort et aller un peu contre ses principes, exposés dans l'article susmentionné.

Bref, je suis même allé jusqu'à, dans une faible mesure, proposer mon aide pour l'organisation de la partie repas: choix du resto (grâce aux recommandations d'amis blogueurs), pré-réservation, élaboration du menu, discussion sur les prix, etc... pas grand chose en vérité, mais une petite réflexion et quelques coups de fil qui je l'espère ont soulagé un peu le collègue en charge de l'évènement dans sa globalité. Parce qu'organiser un resto un samedi soir pour un chiffre aléatoire autour de 30-40 personnes, ce n'est pas aussi simple, comme certains semblent le penser, que de réserver une table pour 4 en appelant 2h avant.

 

Mais comme souvent, les fait sont têtus: entre les mauvais coucheurs pour qui tout est toujours trop cher, pas assez çi, trop ça, les inspecteurs des travaux finis - parfois les mêmes- qui n'ont malheureusement pas le temps de mettre la main à la pâte mais trouvent toujours celui nécessaire pour t'expliquer comment il aurait fallu faire pour que ce soit beaucoup mieux, et ceux qui annulent à la dernière minute parce qu'ils ont piscine ou que c'est 4 euros de plus que le budget initial*, le côté complexe et un peu stressant de la chose devient juste pénible, et on finit par se dire "à quoi bon**?".

Au bout du compte, ceux qu'on est simplement obligé de solliciter cinq ou dix fois par tous les moyens possibles, pour qu'ils daignent passer deux minutes à vous répondre sont presque les moins pénibles, surtout s'ils ne changent ensuite pas d'avis...

 

Bref, la, tout de suite, j'ai déjà vachement moins envie qu'il y a 1 mois d'y aller, envie qui n'avait jamais été non plus irrépressible. Et je compatis aux tourments du Grand Organisateur, à qui on les a nettement plus brisées qu'à moi.

Ca passera parce que je vais retrouver une majorité de gens que j'aime bien, les autres ayant malheureusement fait faux bond pour un tas de, je n'en doute pas, bonnes raisons.

 

Ah oui, parce qu'au bout du compte, on est 20.

Sur une promo de 70, dont 50 au moins vivent encore en France aujourd'hui, et avec une planification qui remonte à plus de 2 mois. J'ai l'impression que même en comptant ceux qui ont un réél empêchement, ceux qui n'ont pas les moyens, et ceux qui de toute façon ne seraient jamais venus, ça fait peu, et que 30-35 aurait été plus "dans la norme" (c'était d'ailleurs le chiffre en vigueur il y a encore quelques semaines)... mais on a toujours été une sacrée bande de potes.

 

 

 

* Ce sont ensuite tous ces gens là qu'on retrouve aux réunions anciens-nouveaux, qui vont voir les petits jeunes pour fraterniser et s'astiquer sur le côté "ah la vie à l'école c'est tellement chouette et vu qu'on a fait la même - à 20 ans d'écart- on est forcément supers proches".

 

** (se faire chier pour une bande de connards)

Partager cet article

Repost 0
Published by mixlamalice - dans La vie de Mix
commenter cet article

commentaires