Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 11:42

"- Si vous utilisez des heures de responsabilités pédagogiques ou administratives pour remplir votre service statutaire, les heures complémentaires ne vous seront pas versées.

- Très bien. Dans ce cas, vous informerez les élèves de ma part pour leur dire que, n'étant pas bénévole, je n'accomplirai aucune tâche au-delà des 192 heures réglementaires. Je vous laisse le soin de recruter un vacataire pour me remplacer. Et vous demanderez à la comptabilité de me payer les heures complémentaires effectuées il y a deux ans et que j'attends toujours."

 

 

"- Vous voudrez bien vérifier qu'une place de parking m'a été attribuée pour mon intervention.

- Bonjour, je ne suis ni votre secrétaire, ni votre mère, vous voudrez bien vous démerder (ou contacter le personnel techique en charge de ce genre de questions, et dont je vous ai donné dix fois les coordonnées)."

 

 

"- Le logiciel de procédure dématérialisé a été mis en place dans un but de rationalisation.

- Depuis la mise en place de ce fameux logiciel, je suis passé d'un référent à 5. Je n'ai aucun pouvoir direct d'action mais je suis censé vérifier l'exactitude de la procédure et serai tenu responsable en cas d'erreur. J'en conclus que le logiciel n'a pas été mis en place dans un but de simplification des démarches: c'est dommage, ce fut l'un des consensus des Assises..."

 

 

"- Veuillez passer signer avant demain midi dernier délai.

- Bonjour, cela fait trois mois que l'on attend que quelque chose se passe enfin, et une fois que vous vous réveillez, nous avons 12h pour réagir?"

 

 

"- Vous ne pouvez pas faire faire des cours magistraux à votre ATER (10h niveau DUT 1èere année).

- C'est marrant, le directeur de l'école m'a expliqué doctement il y a 1 an que pour des raisons de sécurité, un ATER n'était pas censé faire les TPs non plus. Il ne nous reste qu'à lui trouver 192 heures de TD, c'est ça?"

 

 

"- J'ai un problème bien précis à résoudre dans le cadre de ma mission au sein de mon entreprise, vous pouvez m'aider?

- Il s'agit d'une formation généraliste de 4 jours, pour laquelle je suis rétribué sur mon service d'enseignement. Mais si vous voulez me payer plus tard 1 journée de consulting, ou à la limite en prestation de service pour le labo, je peux essayer."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

régis 02/12/2012 12:10


Bouh, la mauvaise humeur... va donc manger quelque chose de bon et reviens sur ton site pour faire la gazette!

mixlamalice 03/12/2012 13:26



Mais trop c'est trop. Voir prochain article...



DM 01/12/2012 07:35


@mixlamalice: C'est ce que j'ai fait, mais par mail (il s'agissait d'un document scanné).

mixlamalice 01/12/2012 12:03



Tu as bien de la chance, habituellement ces gens "ne travaillent qu'avec des originaux".



DM 30/11/2012 15:30


Reste que par moment, on a envie d'envoyer des messages comme « Chère madame, vous n'avez toujours pas fait X parce que vous attendez le document D signé. Celui-ci est disponible au service S qui
est dans le même bâtiment que vous, joignable par mail et téléphone. Pourquoi attendez-vous après nous ? »

mixlamalice 30/11/2012 22:09



Et comme ça ne sert à rien, on finit par aller chercher le papier soi-même et le transférer d'un service à l'autre.



DM 30/11/2012 14:36


Je suis le plus souvent bien plus cool que cela, mais une fois, j'ai fini par dire « Écoutez, je me moque de votre opinion sur ce qui est important ou non dans cette convention de stage vis-à-vis
de votre institution ; ce qui compte, c'est que mes services administratifs lisent ce qui y est effectivement écrit, et ce qui est écrit c'est qu'on fait comme ceci, donc on fera comme ceci. » à
une personne qui ne voulait pas faire un avenant pour un cas où la convention disait qu'il fallait en faire un.


@JF: En règle générale, il est en effet recommandé de ne pas braquer les gens. La stratégie d'usure est souvent meilleure: ils finissent par faire ce qu'il faut quand cela nécessite plus de
travail et d'embarras pour eux de continuer les manœuvres dilatoires plutôt que d'agir.


 

mixlamalice 30/11/2012 15:17



Il faut être coulant car les gens sont souvent plus victimes qu'autre chose. Même si parfois ils sont vraiment très nuls. Cela dit, c'est au bout d'un moment, soit quand un pb s'enlise, soit
quand il y a 10 pbs en même temps et qu'on a l'impression que ces pbs n'ont aucune existence "réelle", dur de garder son calme même si on sait qu'il faudrait mieux. La soupape pète, en quelque
sorte...



JF 29/11/2012 23:20


"- Bonjour, cela fait trois mois que l'on attend que quelque chose se passe enfin, et une fois que vous vous réveillez, nous avons 12h pour réagir?""


 


Ah oui, ça (ou une variante proche) par contre j'ai essayé (en faisant suivre au chef de service concerné). On m'a répondu à chaque fois que "M. X est un fonctionnaire très consciencieux et très
sérieux, et ce n'est pas très sympa de lui faire ce genre de reproches. Il fait très bien son boulot et il l'a très mal pris. Ce n'est pas parce que vous êtes prof que vous pouvez vous permettre
de faire des réflexions comme ça aux gens, qui sont fonctionnaires et salariés de l'Université, comme vous" (variante : "vous savez, c'est quelqu'un qui peut énormément vous aider, il vaudrait
mieux le prendre dans le sens du poil et bien vous entendre avec lui")

mixlamalice 30/11/2012 15:16



Je me suis énervé une fois aussi et me suis fait pourrir, mais ça a quand même fait avancer les choses... (voir article sur mon post-doc libanais).