Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 13:26

Dans la veine de mon article précédent, cette fois-ci totalement IRL.

 

Après une discussion intellectuellement épuisante vendredi à 17h (eh oui, il y avait une deadline à respecter ce jour-là, donc tous les services administratifs étaient au taquet) au sujet des "heures prévisionnelles d'enseignement", tâche consistant à lister et harmoniser ces activités au sein de l'établissement et qui occupe ces personnels du mois de septembre au mois de janvier (date à laquelle ils commencent à s'occuper des "heures réalisées d'enseignement", jusqu'en juillet), j'ai décidé de prendre ma plus belle plume pour exprimer un léger ras-le-bol et particulièrement le fait que j'étais incapable de définir l'activité annuelle d'un ATER pas encore arrivé à l'heure près comme on me le demandait.

 

Ayant reçu une réponse (avec en copie le directeur de laboratoire, et les deux directeurs des composantes d'échelle supérieure) dont je résume la teneur ci-dessous:

" Pour les ATER l'obligation et la limite sont confondues (cela veut dire qu'un ATER ne peut être ni en sous ni en sur-service, NdMix), ce qui rend les prévisionnels délicats à constituer mais c'est la règle de droit qui s'applique. Et pourquoi demander le recrutement d'enseignants (en particulier un ATER) si on ne peut leur constituer un service?"

 

Je me suis permis de renvoyer à peu de choses près ceci, (je vous passe les formules de politesse d'usage):

 

"

-  Initialement, l'ATER était censé arriver le 1er septembre. Pour diverses raisons indépendantes de notre volonté, nous n'avons obtenu le poste qu'il y a quelques jours. (J'apprends d'ailleurs que l'ATER a déjà "officiellement commencé" depuis 10 jours alors qu'il signe son contrat aujourd'hui - vous imaginez que nous ne lui avons donc pas donné d'enseignements pendant cette période). En septembre, octobre et novembre, comme nous n'avions aucune visibilité sur son arrivée, il a bien fallu "faire les heures" sans lui. En ce qui me concerne par exemple, j'ai effectué entre octobre et novembre 2/3 de mon service annuel, et j'aurai donc à la fin de l'année quelques heures complémentaires. Si l'ATER était arrivé à la date prévue initialement, nous aurions sans doute pu mieux répartir les choses. Sans visibilité, c'est difficile. Et je pense que vous êtes conscient qu'on ne peut pas tout donner à un ATER, comme des cours magistraux niveau M1 ou M2 ou des activités de type responsabilité pédagogique.

- Les demandes de poste sont effectuées environ six mois à l’avance. A cette date, la situation concernant le départ en retraite d'un collègue était incertaine. De plus, nous avons subi la fermeture, pour la première fois, d’une UE qui générait habituellement 20 à 40HED généralement effectuées par nos ATER. En toute bonne foi, je ne peux prédire ces choses, n’étant que docteur en physique.

- Dans le mot ATER, il y a un R pour recherche. Cette information est souvent laissée de côté par certains de vos services, mais l'AERES apprécie les équipes publiantes, ce qui est plus facile quand on a du personnel pour faire de la recherche. L'activité de recherche d'un EC ou ATER est censée représenter statutairement 50% de son temps, pas 0%.

- Cette remarque s'applique aux EC (enseignants-chercheurs). Le décret de 2009 encourage fortement la décharge d'enseignement temporaire pour les nouveaux arrivants afin de développer au mieux une activité de recherche. Cela n'a rien d'obligatoire (mais semble appliqué assez largement dans la plupart des universités), mais cela semble largement raisonnable dans notre cas car cela permettra également d'assurer un passage de témoin "harmonieux" avec notre collègue futur retraité, dont le nouvel arrivant va reprendre plusieurs cours magistraux (notamment de niveau M1), qu'il n'aurait pas été raisonnable de lui demander de préparer en quelques semaines.

- Concernant l'obligation et la limite du service des ATER, je conçois comme vous le dites que la règle est la règle, mais le terme "prévisionnel" est également censé refléter "un caractère aléatoire dû à l'incertitude de l'avenir". Peut-être faudrait-il alors revenir sur la terminologie.

"

 

Voila (le tout également en copie à tout le monde). Pour l'heure pas de réponse. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mixlamalice - dans La vie de Mix
commenter cet article

commentaires

mixlamalice 21/12/2012 19:02


De façon assez sympathique mon chef d'équipe a fini par m'appeler pour me féliciter (le mot est un peu fort), avant de rajouter une couche en répondant
lui-même au n+1 de la personne à qui je m'adressais ainsi court-circuitée.


 


Il faut aussi noter que je ne suis pas le seul à me sentir vaguement agressé et à finir par saisir la plume. Alors qu'une deadline administrative venait
de passer pour les fiches enseignements, les collègues n'ayant pas respecté ce délai (~20% du total) ont reçu le message suivant:


 


"Bonjour,


 Je vous rappelle que vous deviez signer votre fiche de service prévisionnelle avant ce matin 8 heures.


 Il semble que vous n'ayez pas respecté ce
délai.


 Exceptionnellement, il a été décidé de laisser la
possibilité jusqu'à demain 8h.


"


 


Ce à quoi un collègue passablement irrité a répondu:





"


Le délai et le ton de vos courriels sont peu respectueux et je vous
invite à un peu de dignité. Les enseignants ne sont pas à vos ordres. Je
prends la peine de vous répondre en dehors de mon temps de travail afin
de vous en informer mais ne signerai pas en dehors de mon temps de
travail. Cependant je suis en intervention tout ce jour et le suivant et
ne pourrai donc répondre à votre ordre avant jeudi matin.
Cordialement,


"





On ne connait hélas pas la suite de l'histoire...


Notre PAST n'a pas signé en tout cas...