Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 13:30

J'ai déjà parlé, lorsque j'étais expatrié, de la relation bizarre entre américains et (mal)bouffe.

Sans évoquer nécessairement l'obésité, encore que cela peut contribuer à l'expliquer, j'avais été marqué par l'existence même d'une émission intitulée Man vs Food, de son concept, et de celui des restaurants qu'elle présentait.  

 

 

Cela symbolise, selon moi, plutôt bien, les dérives que peuvent engendrer certains éléments clés de la culture américaine: un sens aigu de la compétition à propos de tout et surtout de n'importe quoi, consommation et "pousse-à-la-consommation" extrême, adulescence globale marquée notamment par l'obsession pour la junk food régressive, et aussi la possibilité de bâtir un business viable sur ces fondations.

A savoir, entre autres, un restaurant où on gagne un T-shirt et sa photo sur un mur si on bouffe le plus gros burger du monde à 50$, où la clientèle se presse pour essayer, quitte à en crever comme dans Seven ou la Grande Bouffe.  

 

Bref, aussi gerbant que fascinant.

 

J'étais donc déjà sensible à cet état de fait, mais malgré tout, ils ont encore réussi à me bluffer.

 

Hier, alors que je consultais le site web de l'équivalent US de l'Equipe, à savoir ESPN, je vois que la "une" est consacrée au vainqueur du concours de Hot Dogs de Coney Island.

 

La preuve:

 

hotdog

 

Un peu comme si l'Equipe ouvrait sur le vainqueur du concours de cri de cochon du Salon de l'Agriculture...

 

En tout cas, ce concours est si fameux que des panneaux publicitaires font le compte à rebours avant le début du prochain:

 

P1020925.JPG

 

Comme le disait le regretté B. Carette, et malgré tout le respect que j'ai pour eux, "sont cons ces ricains".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mikeroaming 06/07/2011 22:16



J'ai pas vraiment l'impression. Du moins je n'en ai pas encore vus. Peut être que si je roule 3h vers l'ouest et que je me perds dans le trou du cul du Nebraska, je tomberais certainement sur un
tel resto. Mais j'ai l'impression que c'est pas trop leur mentalité dans le coin.



mixlamalice 07/07/2011 09:18



Il faudrait s'en assurer en matant les 3 saisons de Man vs Food.



El Ch'Tom 06/07/2011 19:48



Ouais... Pour moi c'est surtout qu'il y a lockout et en NFL et en NBA... quand il te manque la moitié du contenu (même hors saison t'en fais des articles avec des rumeurs de transferts), tu
meubles...



mixlamalice 06/07/2011 21:20



Ca doit jouer, mais bon il y a toujours le base-ball (qu'on trouve ça chiant ou pas, c'est un sport majeur là-bas), le championnat du monde de foot féminin (idem), etc...


Qu'ils parlent du vainqueur du concours de hot-dog sur un "blog" connexe ou équivalent, pourquoi pas mais là...


Notons par exemple que le championnat du monde de handball n'a lui même pas droit aux brêves ou articles de blog. La seule fois où j'ai vu un article sur le hand dans espn c'était pendant les JO,
où le tricard d'ESPN avait du être obligé d'aller se taper la finale et en avait parlé sur sa page semi-perso.



mikeroaming 06/07/2011 17:03



Je confirme.....



mixlamalice 06/07/2011 21:17



Il y avait un deli du côté de Boston qui faisait des burgers de 5 pounds plus les frites, mais j'ai jamais osé y aller.


Cela dit, dans ton coin ça doit être plus fréquent, les restos où le steack de 2 kilos est offert si terminé, non? Ils sont aussi très fans du "les nuggets les plus épicés du monde" ou autres
conneries du style.