Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 12:52

- Je dois me faire payer 4,5 heures sup' (!!) par l'école d'ingénieurs de l'établissement, gérée de façon indépendante.

Pour cela, c'est très simple (!! bis), je dois leur envoyer le justificatif de mes heures inspecté, validé et signé par le directeur du département, puis par le directeur du pôle, pour que tout cela soit inspecté, validé et contresigné par la direction de l'école d'ingénieurs.

Pour pouvoir être payé avant août, il fallait à tout prix envoyer cette fiche à l'école d'ingénieurs avant la dernière semaine de juin.

 

Comme pour les recrutements, voila encore une deadline impossible fixée par des administratifs pour qu'eux puissent bénéficier de 4 semaines pour faire un truc qui prend 4 jours. A moins que ça ne vienne de plus haut, par exemple pour réaliser des prêts à taux zéro sur le dos des enseignants-chercheurs...: parce qu'à cette date, nous, enseignants, devions avoir fini nos activités d'enseignement (qui finissent d'après mon calendrier la dernière semaine de juin), tapé notre fiche selon les critères en vigueur (activité oiseuse qui prend une bonne demi-journée), l'avoir fait valider par la secrétaire à l'oeil de lynx qui remarque toutes les virgules qui ne sont pas exactement au bon endroit, fait signer par le directeur du département qui n'est là que 5 jours par mois, contresigner par le directeur de pôle qui n'est là que 2 jours par mois, puis envoyer par courrier à l'école d'ingénieurs.

 

Et donc, ma fiche est, comme prévu, délicatement posée sur le bureau de la secrétaire du directeur de département depuis plus de trois semaines.

En effet, celle-ci, en vérifiant méticuleusement ma fiche, a constaté une incohérence entre une note de service et un tableau récapitulant la comptabilisation des heures envoyés par la DRH en octobre 2010 (oui, visiblement, personne ne s'est rendu compte de rien depuis).

Plutôt que de risquer la boulette et bien que ce point clé ne concernait que 2 heures sur mes 196 annuelles, elle a courageusement enterré le bébé.

A chaque fois que je l'appelais, elle m'expliquait que c'était la faute de la DRH qui faisait rien qu'à pas lui répondre.

J'ai fini par prendre un peu de mon temps pour y passer moi-même en court-circuitant la secrétaire - partant du principe assez bien vérifié que si des gens ne répondent pas aux mails, ils répondront peut-être au téléphone et encore plus si on ne leur laisse pas le choix et s'incruste dans leur bureau- et réglant ainsi, comme je le subodorais, le "problème" en moins de 10 minutes.

Il m'a fallu plus de temps pour convaincre la susmentionnée secrétaire que bon, maintenant, tout roule et est-ce que ça pourrait avancer s'il te plaît (que j'aie fait le boulot à sa place ne semble bizarrement pas l'avoir réjouie).

 

Mais, de toute façon, le directeur de département n'est pas là jusqu'à la semaine prochaine: quand je parviendrai enfin à envoyer tous ces papelards, il n'y aura plus personne dans les bureaux pendant au bas mot cinq semaines... et l'école d'ingénieurs nous a informé que, quoi qu'il en soit, les heures complémentaires demandées après la fin juin ne seraient pas payées avant au mieux le vote du prochain budget, donc probablement à l'horizon automne-hiver 2011-2012.

 

 

 

- J'ai entièrement retapé le site web du labo cette année. Il a été mis en ligne avec l'aval de l'établissement en avril. Depuis, je reçois, pour je ne sais quelle raison, un courrier par mois de la part de plusieurs services dont j'ignorais jusqu'à l'existence, paraphés par diverses personnes toutes plus éminentes les unes que les autres, m'informant (c'est gentil de leur part) qu'un nouveau site web du labo a été crée et mis en ligne, et que le responsable en est Mixlamalice, enseignant-chercheur.

Ces courriers finissent illico à la poubelle dans mes archives, mais le truc con, c'est qu'ils diffusent aussi mon login et mon password pour l'administration du site web. Et qu'à vue de nez, au moins une bonne vingtaine de personnes les a eus sous les yeux... 

Le courrier a fini par revenir dans les mains du service informatique qui gère les sites web, qui, se rendant compte du côté pas très "charte informatique" de l'affaire, m'a donc envoyé un nouveau mot de passe... 

 

 

 

Tout ce petit monde ne se repose donc jamais?

Même quand je crois que je vais pouvoir faire un peu de recherche, ça* m'épuise.

 

 

 

 

 

* Je parle notamment de cette faculté à dépenser des ressources folles en personnel, en temps, et donc en pognon, pour essayer souvent sans succès de régler des situations qui ne sont problématiques que parce qu'on a décidé qu'elles devaient l'être ou pensé, souvent à tort, qu'elles pouvaient l'être.

Partager cet article

Repost 0
Published by mixlamalice - dans L'enseignement
commenter cet article

commentaires

foodista 13/07/2011 13:04



Yeah ! Ah, le paiement des heures comp !!! J'ai fini par renoncer à faire plus que mon service. Six mois de paperasses + six mois de mise en paiement = hsup payées un an plus tard, suivies d'un
petit rappel de cotisation pour ta retraite additionnelle qui n'est pas prélevée à la source... Cette année, après un accident de la route pour un déplacement à un séminaire, j'ai eu affaire à
tout ce délire pendant des mois pour la prise en charge financière des chirurgies et soins médicaux, ça a été la fiesta !!!!! Et tout ce personnel administratif nous a concocté une extraordinaire
journée de rentrée début septembre (probablement des mois de cogitation !!!!) comme même HP ne fait plus depuis 20 ans : une journée festive au grand air avec déjeuner, accrobranche, pétanque et
badminton !!!!!!!!!!! Ben, moi je joue pas ! Enfin, planquée avec une caméra, un docu réalité sur la beauf pride annuelle d'une fac de sc éco, ça pourrait donner une idée de l'état de
l'université, non ?????



mixlamalice 13/07/2011 14:21



Notre but (à mon collègue et à moi) est aussi de limiter au max les heures sup', mais malheureusement des fois, il devient difficile de dire non (quand c'est un collègue estimé qui vous explique
qu'il n'a que vous pour que la boutique tourne, par exemple)... mais effectivement, la lourdeur administrative et le climat de suspicion généralisé n'incitent pas à chercher la fortune par le
biais des enseignements: la recherche c'est gratos, mais au moins personne ne nous emmerde (sauf quand il y a des contrats qui tombent...).


 


Sinon, les journées camping, je peux tolérer avec de (bons) potes, mais c'est vrai qu'avec les "collègues" (surtout ceux qui te pourrissent la vie), je m'abstiendrais aussi...



mixlamalice 13/07/2011 11:22



Ah oui, ça aussi c'était bien marrant et c'était il y a deux semaines:


Procédure de transmission des notes au bureau des examens


 


L’application XXX ne couvrant
pas l’ensemble des processus liés à la scolarité, une procédure spécifique est mise en place pour l’année 2010-2011, élaborée en fonction des moyens techniques existants. 


 


Le Bureau des examens  envoie aux RAD les listes d’inscrits sous format excel, selon la répartition des UE
attachées à chaque département. Il incombe aux responsables administratifs de département de transmettre ces fichiers aux enseignants.


Chaque enseignant saisit la note dans la colonne prévue à cet effet.


Les relevés de notes sont simultanément transmis au bureau des examens par 2 voies : La voie électronique. L’objet de l’envoi sera clairement indiqué : notes examens ‘code UE’ session
1-2011.


La voie courrier interne : Chaque enseignant transmet son relevé au département qui recueille l’ensemble des
retours pour transmission par courrier interne au service examens.  


Des noms d'élèves non inscrits sur les listes mais admis à


 


 composer peuvent être ajoutés sur la liste. Dans
ce cas, vous indiquez clairement, en ajoutant des lignes sur fond contrasté qu’il s’agit d’ajouts, afin que nous puissions rechercher l’élève concerné et vérifier sa situation
administrative.


Les listes d’inscrits comportant
souvent des effectifs nettement plus importants que les listes d’émargement, les distorsions de données ont entraîné plusieurs difficultés :



Inadéquations entre les capacités des salles accueillant les épreuves et les effectifs d’inscrits présents ou
susceptibles de se présenter


Nécessité d’établir au cours des épreuves des listes complémentaires de candidats


Obligation d’effectuer en urgence des transferts de lieux d’examens afin d’assurer l’accueil de l’ensemble de
candidats


Mobilisation en temps réel de surveillants venant renforcer l’organisation des épreuves pour lesquelles les
effectifs de candidats ont été in fine revus à la hausse par rapport aux indications figurant sur les listes d’émargement



 


L’ensemble des personnels du service logistiques’est mobilisé afin de faire face dans l’urgence à la nécessité
d’accueillir impérativement l’ensemble des candidats inscrits.  


Dès à présent, pour faciliter la tâche d’enregistrement des notes et vérifier la concordance des données concernant
les candidats ne figurant pas dans les listes d’émargement initiales utilisées lors des épreuves, nous vous recommandons la consultation des listes d’inscrits téléchargeables


Il est suggéré d’utiliser la procédure suivante pour faciliter l’enregistrement des notes :


 






1) télécharger le relevé de notes joint au mail
2) télécharger la liste d'inscrits de l'UE concernée sur l'intranet obtenue au format CSV
3) ouvrir ce fichier CSV avec excel (ou open office) à côté du relevé de note
4) copier (Ctrl-C) les trois colonnes (consécutives)


 


etc