Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 11:50
Je profite d'une légère accalmie pour prendre le temps de vous conseiller la lecture des romans de Colum McCann.
 
McCann est un écrivain d'origine irlandaise, naturalisé américain.
 
J'avais déjà dit ici tout le bien que je pensais de son dernier roman, Let the Great World Spin, National Book Award en 2009.
 
J'ai depuis lu l'un de ses premiers ouvrages, This Side of Brightness (1998, son deuxième roman).
 
Malgré les 11 ans qui les séparent, on y trouve bien des similitudes qui constituent je pense, prises ensemble, l'originalité de la voix de l'auteur:
 
- goût pour des évènement marquants de l'Histoire américaine a priori peu propices au roman. Et pour mêler la "grande" Histoire à la petite, celle des personnages.
- roman "choral", racontant plusieurs histoires sur différentes périodes, donnant la parole à plusieurs narrateurs, le tout se recoupant au fur et à mesure pour former une unité.
- intérêt pour les "deshérités" (prostituées, junkies, sans abris) sans misérabilisme mais avec empathie.*
- poésie de l'écriture, capacité à trouver l'humanité dans des situations a priori sordideset à les restituer de façon délicate, presque onirique.
 
Je ne sais pas ce que ça donne traduit, mais ce n'est pas excessivement dur à lire en anglais et ses romans se trouvent facilement.
 
Zoli et Dancer me tentent pour l'instant moins, mais je lirai certainement Songdogs dans un futur plus ou moins proche, en attendant le prochain.
 
 
A mon humble avis, un écrivain majeur d'aujourd'hui (dans la catégorie "plutôt jeune avec sa propre voix qui deviendra probablement une figure tutélaire dans 20 ans").**
 
 
 
 
* Il est connu pour préparer ses romans "en immersion". On peut sans doute le critiquer (comme on peut par exemple critiquer les bourgeois qui sont allés dormir deux jours dans les tentes au Canal Saint-Martin, à l'époque des fameux Enfants de Don Quichotte), mais c'est peut-être aussi pour ça que ça sonne juste.
 
** Si j'étais aussi impulsif qu'il y a quelques années, je vous dirais que c'est quand même autre chose que David Foenkinos (qui niveau "immersion" n'est probablement jamais allé plus loin qu'un week-end en province, et dont les romans sont aussi originaux qu'un lifting à Saint-Germain et aussi bien écrits qu'une chanson de Carla Bruni), mais j'ai mûri et je ne donne plus dans le tacle gratuit.

Partager cet article

Repost 0
Published by mixlamalice - dans Littérature
commenter cet article

commentaires