Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 10:31

01. Livre d’enfance préféré.

 

J'ai lu quelques bouquins jeunesse, surtout des séries, quand j'étais gamin. J'étais un gros fan de Oui-oui vers mes six ans, puis je suis passé aux Six Compagnons. Entre temps, j'ai pas mal abusé de la Comtesse de Ségur aussi. Ah, les Malheurs de Sophie...

Vers 10 ans, j'ai commencé à dévorer Agatha Christie, Sir Arthur Conan Doyle, Boileau-Narcejac, et les versions "bibliothèque verte" des grands classiques: Les Misérables, Moby Dick, etc...

Pas vraiment de livres en particulier, donc, plutôt des images visuelles de collections (le vert de la bibliothèque susmentionnée, les bouquins tous jaunes de la collection Le Masque, ...).

 

02. Livre que je suis en train de lire.

 

Paul Auster, La Trilogie New-Yorkaise.

J'avance plutôt lentement (pour cause d'activités imprévues ces derniers temps pendant mes horaires habituels de lecture), mais ça me botte bien. 


03. Quels livres réservez-vous ou faites-vous commander à la bibliothèque ?

 

Si on parle de bibliothèque type municipale: aucuns, j'achète mes bouquins. Neufs. Généralement, je n'aime pas passer mes doigts sales là où d'autres doigts sales sont passés avant moi, et ce n'est pas valable que pour les bouquins. Même s'il y a des exceptions, puisque je n'ai rien contre les CDs d'occasion. 

Plus jeune, j'empruntais pas mal de bédés (franco-belge classique) à la Médiathèque de Nice.

Si on entend libraire, idem, aucuns: je suis un flâneur, j'aime me balader au milieu des rayonnages. Je ne commande ni ne réserve de livres, même pas sur Internet. Si vraiment je cherche quelque chose et ne le trouve pas, je vais dans une autre librairie ou j'attends une prochaine occasion. De toute façon je ne lis pas de choses suffisamment "spécialisées" pour ne pas finir par tomber dessus. 


04. Une mauvaise habitude livresque…

 

J'avais déjà écrit un article sur mes habitudes de lecteur. Bonnes ou mauvaises, j'en sais rien, mais bis repetita ne placent pas toujours donc suivez le lien si vous souhaitez quelques éléments de réponse.


05. Que cherchez-vous en ce moment à la bibliothèque ?

 

Rien puisque donc je n'y vais pas.

En librairie, de façon générale, je regarde les nouveautés poche un peu au hasard, et dans les rayonnages mes écrivains "refuge" et ceux de ma "to do list". En ce moment, je cherche Train de nuit ou Other people de Martin Amis, qu'on trouvait partout il y a quelques temps et qui depuis que la Flèche du Temps a été réédité en poche, sont devenus introuvables.


06. Préférez-vous lire un seul livre à la fois ou plusieurs en même temps ?

 

Un seul à la fois. A vrai dire, je ne comprends même pas qu'on puisse lire deux choses en même temps, sauf si l'une d'elles est le journal ou un magazine.

Mais en fait, en ce qui me concerne c'est facile, le nombre de livres que je suis en train de lire est toujours de 1. J'en commence un sitôt l'autre refermé (le même jour, si j'en termine un le matin ou dans la journée, le lendemain matin si c'est le soir).


07. Est-ce que vos habitudes de lecture ont changé depuis que vous avez un blog ?

 

Non. Principalement parce que mon blog n'est pas centré sur la littérature, ni sur quoi que ce soit du reste.

Depuis que je lis des blogs, par contre, j'ai probablement un peu ouvert mes horizons littéraires (et donc plutôt perdu des habitudes).


08. Le livre le plus décevant que vous avez lu cette année.

 

Déception implique qu'on attendait beaucoup, or je n'en attendais pas grand chose, mais Le Tramway, de Claude Simon, m'a franchement brouté comme rarement (et s'il avait fait plus de 115 pages, je ne l'aurais probablement pas fini). La branlette pour la branlette, c'est toujours pas mon truc. 


09. Le livre que vous avez préféré cette année.

 

Préféré je ne sais pas, mais le livre que j'ai "dévoré" cette année, avec cette sensation de bonheur que je n'avais pas connu depuis un certain temps, cette immersion totale dans un roman, qui fait perdre la notion du temps qui passe, du monde extérieur, qui fait que vous ne regardez pas combien de pages il reste avant la fin du chapitre, s'appelle L'affaire Seymour, de Tim Lott. Un polar efficace, avec en sus une charge assez féroce contre l'Angleterre vidéo-surveillée, et un petit trip métafictionnel sympa qui donne au livre une touche originale. Je ne sais pas si c'est dû uniquement à ses mérites ou s'il correspondait parfaitement à ce que je voulais à ce moment là, mais j'ai du lire les 400 pages en trois jours.

De cet auteur, j'avais déjà bien aimé Frankie Blue, à une époque où je lisais plein de livres sur la crise des trentenaires alors que je faisais moi-même une petite crise de post-adolescence (même si à ce moment là je me voyais comme quelqu'un de super mature qui faisait sa crise de la trentaine avec 8 ans d'avance).

Sinon j'ai été beaucoup touché par Let the Great World Spin de Colum McCann, dont j'ai parlé plus en détails ailleurs. 


10. Quel est l’endroit où vous préférez lire ?

 

Dans mon pieu pour les romans. Aux chiottes pour le journal. Mais je peux lire à peu près partout (voir ci-dessous).


11. Pouvez-vous lire dans les transports en commun ?

 

Oui, sauf cas extrême de bouquin outrageusement exigeant intellectuellement. Généralement, le matin, comme j'ai la tête dans le cul, je me contente de l'Equipe. Le soir, plutôt le roman en cours (sauf si l'Equipe était vraiment dense ce jour là).


12. Cornez-vous vos livres ?

 

Non, jamais, sauf involontairement. Et c'est pour ça que je ne prête qu'extrêmement rarement de livres. Sauf à Priscilla. A qui je fais les gros yeux si elle me les abîme (ce qui fait qu'elle m'en emprunte rarement). Je les protège même dans un petit sac quand je les transporte, je n'explose pas la tranche en lisant, je ne corne pas les pages etc. Avant, je vivais très mal d'abîmer un bouquin (comme la fois où j'ai fait tomber un Stephen King dans le bain - qui de plus appartenait à mon frère, aussi maniaque que moi), maintenant je le vis mieux, mais quand même, je fais tout pour éviter*.

Je suis de nature ordinairement plutôt bordélique et prend rarement grand soin de mes possessions, sauf "culturelles": ma collection de CDs est aussi bien entretenue, bien rangée (bon, là elle est dans des cartons), etc.  


13. Ecrivez-vous dans les marges ?

 

Non, voir ci-dessus. Ca a même tendance à me faire mal si je vois quelqu'un écrire sur son bouquin dans le métro. 


14. Qu’est-ce qui vous fait aimer un livre ?

 

C'est variable. Il y a quelques années c'était l'histoire qu'il racontait uniquement qui me faisait aimer, même si paradoxalement c'était le style qui pouvait me faire abandonner rapidement un bouquin (j'avais tendance à lâcher au bout de 30 pages si je trouvais ça "dur à lire", le "dur à lire" étant éminemment subjectif, parfois même temporellement parlant: il m'arrive d'accrocher immédiatement en retentant de lire un bouquin pourtant abandonné quelques mois ou années plus tôt, exemple en ce moment même avec la Trilogie New-Yorkaise).

Maintenant, sauf exception, je finis tout livre commencé, donc ça peut être une combinaison des deux: le style pour le style m'attire rarement (voir récemment Claude Simon cité plus haut), mais j'aime souvent bien les romans fondés sur des "jeux littéraires" (Pérec, Nabokov, etc).


15. Qu’est-ce qui va faire que vous allez conseiller un livre ?

 

Rien de spécial, je conseille généralement ce que j'ai bien aimé dans les semaines précédentes. Mes goûts littéraires varient un peu, et comme tout le monde j'oublie pas mal des bouquins que j'ai lus (voir Pierre Bayard, Comment parler des livres qu'on n'a pas lus), donc il y a de grandes chances pour que je ne me souvienne pas spécialement des livres que j'ai pu recommander il y a 5 ans. Après, j'ai mon petit top à moi si on me demande vraiment du lourd...


16. Votre genre favori.

 

Le roman, tout simplement. Je lis assez peu de "sous-genres" proclamés comme tels (polars, SF, auto-fiction, aventure, etc). Même si je lis des romans qui empruntent à ces genres ou pourraient s'y voir classés.

 

 

 

Bon, la suite sera pour plus tard (il reste 15 questions).

Au fait, puisqu'on ne se refait pas et qu'un scientifique a coutume de citer ses sources, ce petit questionnaire a été piqué sur un blog remarqué il y a peu, suite à une discussion brêve mais intense, sur un autre blog, à propos de la cinéphilie (thème sur lequel je reviendrai peut-être si le cerveau se rebranche).

 

 

 

* A savoir par exemple: la tranche des poches de la collection 10-18 (que j'aime beaucoup, tant pour l'aspect même de leurs livres que pour leur contenu éditorial) se plie extrêmement facilement... 

Partager cet article

Repost 0
Published by mixlamalice - dans Littérature
commenter cet article

commentaires