Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 17:27

Full disclosure: je n'ai pas lu le livre de Safran Foer, écrivain américain apprécié des white people et dont on m'a par ailleurs dit beaucoup de bien*, sur le végétarisme, Eating Animals.

Je n'ai pas non plus franchement l'intention de le lire, dans la mesure où je n'envisage pas de m'arrêter de manger de la viande (et du poisson) et où je crois volontiers que les élevages en batterie et les abattoirs sont des lieux peu ragoûtants.

Cela dit, je n'ai rien non plus contre les végétariens, tant qu'ils ne prêchent pas: après tout, ça fait plus de barbaque pour moi (en plus c'est faux, j'essaie de limiter un peu ma consommation ces derniers temps, parce que moi aussi je suis un white people qui aime bien se donner bonne conscience pour pas cher)**. 

 

Bref, je ne juge pas sur le fond, mais sur la forme, une critique - car le livre est sorti en France récemment- m'a fait sourire: elle vient des Echos, journal qui pourtant ne prête pas trop à la rigolade habituellement (sauf pour ceux qui ont des actions chez Liliane B.).

 

"

L'auteur a passé trois ans à enquêter pour trouver ce qu'il cherchait : les conditions d'élevage et d'abattage sont honteuses et écoeurantes. Mais s'il avait passé trois ans de plus à enquêter sur l'agriculture, sans doute aurait-il aussi renoncé aux légumes... Il aurait alors écrit un livre autrement plus surprenant intitulé « Faut-il vraiment manger ? ».

"

(NdeMix: le titre en français est "faut-il vraiment manger des animaux?")

 

La critique complète ici: http://www.lesechos.fr/culture-loisirs/livres/0201113745903.htm

 

Et une analyse américaine sur les réactions françaises au livre (on se fout de leur gueule, ils nous prennent pour des abrutis arrogants, same old, same old): http://www.theatlanticwire.com/global/2011/05/french-consider-foers-vegentarianism-elves/37608/#

 

 

 

 

* J'ai d'ailleurs même acheté l'un de ses romans, que je n'ai toutefois pas encore lu. 
** Mais bon, c'est comme pour tout: tant qu'on ne me les brise pas menu en m'expliquant ce qui est bon pour moi ou pour le monde, je suis assez tolérant.

Partager cet article

Repost 0

commentaires