Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 10:01

Il est étonnant de voir comme, quand un sujet n'intéresse pas vraiment ni les médias ni le grand public*, la "comm' gouvernementale", si chahutée dans le cas contraire, est relayée sans aucune remise en question.

 

Ainsi, tout le monde ou presque répète à l'envi que "la LRU (autonomie des universités) est l'une des grandes réussites, si ce n'est LA réussite du quinquennat Sarkozy", soit à peu de choses près ce que répètent Pécresse et consorts depuis 5 ans.

Il n'est pas rare d'entendre dans les milieux non autorisés:

"Il a quand même fait des choses bien Sarko"

"Comme quoi par exemple?"

"Ben, la réforme de l'autonomie des universités".

 

Alors, je n'ai pas forcément d'analyse très poussée à proposer moi-même, car je ne vois que le petit bout de ma lorgnette (qui est déjà bien moins réjouissant que ce que l'on pourrait penser).

Mais j'aurais bien aimé que l'on relaie un peu plus la précarité galopante et les problèmes budgétaires graves de certaines petites universités, que l'on s'interroge sur l'impact réel des Bidulex et des grands chantiers, voire même les aspects vraiment positifs, et que l'on fasse une analyse un peu globale ce qui se passe, au lieu de régler en deux mots ce que, pour se donner bonne conscience deux fois par an avant de reparler des partouzes de DSK, l'on décrit comme un enjeu capital pour l'avenir du pays (je parle de la recherche et de l'innovation).

 

Mais il faut dire que les chercheurs sont inaudibles: d'une part parce qu'ils n'ouvrent pas beaucoup spontanément leur gueule (hormis Claude Allègre), et que quand ils le font ce qu'il raconte ne fait pas rêver, ni le journaleux ni le client du café du commerce qui ne voit pas pourquoi ça coûte des sous comme ça le boson de Higgs alors que ça va pas changer la bagnole et qui annone mécaniquement que les chercheurs on en trouve, les trouveurs on en cherche.

Partager cet article

Repost 0
Published by mixlamalice - dans La recherche
commenter cet article

commentaires

mixlamalice 06/07/2012 11:36


Ah tiens, il n'est jamais trop tard; en éditions abonnés bien évidemment, faut pas déconner...


http://www.lemonde.fr/enseignement-superieur/article/2012/07/05/un-quart-des-universites-en-faillite-virtuelle_1729596_1473692.html