Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 14:11

Où l'on reparle des activités du chercheur ou de l'enseignant-chercheur, comme je l'avais fait suite à un billet de Tom Roud.

 

Arthur Charpentier souligne ainsi que le blogging/twitting (si ça se dit) n'est pas que du temps perdu ou de la procrastination: cela peut être un moyen d'entretenir ou de créer un "réseau", et d'élargir son spectre de pensées. Je mets réseau entre guillemets car il ne s'agit pas ici, en général d'être introduit à Saint-Germain des Prés ou d'être admis au Siècle, mais plutôt de créer et garder des contacts avec des scientifiques qu'on ne croisait auparavant qu'en conférences, ou de dialoguer avec des spécialistes d'autres champs disciplinaires, aux réflexions souvent pertinentes et qu'on n'aurait pas rencontré autrement, même si cela peut rester uniquement virtuel. Le "réseautage 2.0", en somme. 

 

Sur une thématique un peu différente (l'anglais à l'Université), un article de David Monniaux a suscité un débat en commentaires, entretenu par les défenseurs de la langue française contre l'oppresseur anglo-américain. 

 

J'apprécie beaucoup le dernier paragraphe du commentaire numéro 17 de mon collègue (en réponse au professeur de lettres du secondaire fameux pour avoir piégé ses élèves en truquant Wikipédia) que je me permets de citer ici:

"Si l'on écoutait l'ensemble des personnes qui s'expriment au sujet de la recherche, il faudrait faire des activités de vulgarisation, aller dans les écoles, écrire des versions en français des publications, s'investir dans la relation science-société, tenir un blog de recherche, le tout en continuant d'encadrer quotidiennement les doctorants, de se battre contre l'administration, de demander et de gérer des financements, de recruter des doctorants et des post-doctorants, et, pour les enseignants-chercheurs, de faire cours, de rédiger des supports de cours, et de gérer la myriade de problèmes de gestion et d'administration liés à l'enseignement. Dans ce cas, excusez-moi, quand est-on censé faire de la recherche ?"

 

Pas grand chose à rajouter, si ce n'est qu'il oublie dans les activités qui devraient incomber au chercheur la valorisation (rédiger et déposer des brevets, et si possible les exploiter en fondant sa start-up), a priori inscrite dans les missions des universités dans le nouveau projet de loi, de développer la formation tout au long de la vie, et de s'investir à fond dans les massive online open courses, tout en militant pour l'open access.

 

Certains collègues y arrivent et je suis extrêmement admiratif*, de même que Jean-François Copé fait montre de ses capacités hors du commun en étant à la fois, avec un égal talent, député-maire, président de parti et avocat d'afffaires.

Mais on ne peut décemment exiger que l'exception soit la norme... c'est hélas un biais d'évaluation courant, qui relève du même ressort que celui consistant à évaluer la qualité de la recherche nationale uniquement sous le sceau des Prix Nobel et Médailles Fields, ou la politique à l'aune du talent de Jean-François pendant que des minables se contenteraient de 5k€ par mois.

 

 

 

il faut quand même noter que généralement, ceux-là évoluent dans un cadre "privilégié" et ont plus de fonds de roulement et/ou moins de problèmes administratifs ou de gestion de l'enseignement. Ou alors, que leur implication est sélective, et plus "CV oriented" que réélle.

Partager cet article

Repost 0
Published by mixlamalice - dans La recherche
commenter cet article

commentaires