Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 16:50

Voila. Ca y est. This is it.

 

Dans quelques minutes se termine officiellement ma vie de post-doc.

Ce passage obligé du chercheur moderne, cette période où l'état de "cul-entre-deux-chaises" est institutionnalisé.

 

Plus étudiant mais pas encore vraiment considéré comme un chercheur à part entière, que ce soit en terme de salaire (aux US) ou de responsabilité (en France).

Parfois vu comme un prestataire de service par un industriel et son chef, attirés par l'appât du gain. 

"Soutier de l'Université" à qui on demande d'être efficace mais à qui on ne demande pas son avis.

Etre par essence solitaire car assez souvent seul de sa classe au sein d'une équipe.

Recruté pour sa productivité et son indépendance, mais qui passe la moitié de son temps à essayer de se barrer pour un monde meilleur.

Qui doit avaler pas mal de couleuvres (exemple: mobilité, adaptabilité et renouvellement des thématiques sont des qualités indispensables, mais on recrute local), ménager les susceptibilités et accepter bon nombre de compromissions.

Avec tous les inconvénients du CDD sans les avantages.

 

Ok, je noirçis le tableau et au jour le jour, les 6 mois annuels hors périodes d'auditions ou de recherche d'emploi ne sont pas toujours désagréables. Et je connais certains congénères qui s'accomodent plutôt bien de la situation.

Mais bref, depuis le temps vous l'aurez de toute façon compris, je quitte ce monde sans regrets aucuns et passe de l'autre côté de la barrière, celui des "permanents", des "chefs", des "enseignants-chercheurs" et autres "chercheurs".

Où, je m'en doute bien car j'en ai déjà beaucoup entendu et lu, tout n'est pas rose non plus.

 

Mais quand même, je vais commencer par prendre un peu le temps de savourer, le coeur léger.

 

Et bon courage à tous les post-docs présents et futurs.

Et j'essaierai de ne pas faire à ceux que je côtoierai ce que je n'ai pas aimé qu'on me fasse.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mixlamalice - dans La recherche
commenter cet article

commentaires

postdoc 01/09/2010 15:00



Bon courage pour ta nouvelle vie de fonctionnaire sous-payé et mal considéré par la société. ;)


 


Maintenant n'oublie pas de te porter volontaire pour les commissions de recrutement afin de faire évoluer les choses dans le bon sens (quoique tant qu'on n'éliminera pas le mandarinat en France
j'ai des doutes qu'on puisse vraiment changer les choses).



mixlamalice 01/09/2010 18:05



Sous-payé, tu crois pas si bien dire... le temps que je sois reclassé, j'émargerai à mon salaire de thésard (et après reclassement, aux environs de mon salaire de post-doc). Ils m'ont promis que
le reclassement serait rapide (e.g. moins d'un an)...



Chrisos 01/09/2010 09:42



plutôt un nouveau début!



mixlamalice 01/09/2010 11:19



Aujourd'hui, le nouveau début.


Le contraire m'aurait étonné mais c'est pas parti à 200 à l'heure (bon, a priori je commence les enseignements le 1er octobre, mais je ne sais pas de quoi il s'agit exactement).