Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 11:20

Nous rentrons dans la dernière ligne droite des auditions pour les postes MCF (Maître de Conférences).

 

J'aurai probablement plus de choses à dire quand j'aurai moi-même écouté les candidats à notre poste, mais quelques mots consensuels.

 

L'audition est un exercice à part, puisqu'il faut grosso modo présenter 10 ou 15 ans de sa vie en 15 minutes.

La réussite de l'exercice se joue donc, au fil du rasoir, sur la capacité à savoir se vendre, à bien "vulgariser" pour intéresser le jury et le convaincre de vos qualités pédagogiques, tout en étant suffisamment profond scientifiquement pour ne pas donner l'impression que vous n'avez fait que survoler ou pas franchement compris ce dont vous parlez.

 

Ainsi, il est clairement déraisonnable voire rhédibitoire de vouloir être exhaustif, de parler de toutes vos expériences, toutes vos publis, tous vos projets.

C'est encore pire si cela suit l'ordre chronologique: celui-ci est ce qu'il est, mais c'est un peu comme quand on rédige un article scientifique. Personne ne raconte les manipes dans l'ordre où elles ont lieu. Il faut trouver une unité a posteriori, et ne pas hésiter à faire ressortir certaines expériences plutôt que d'autres. 

 

Déjà, tout ce qui a lieu avant la thèse est à proscrire (vous pouvez éventuellement passer quelques secondes sur le fait que vous avez fait une école d'ingénieurs, surtout si elle est prestigieuse et si ce n'est pas fréquent dans votre domaine - sans en faire des caisses non plus, hein, certains universitaires peuvent être susceptibles).

 

Concernant ses activités de recherche, surtout quand on commence à avoir du "bagage", il faut faire des choix: à mon avis, il faut se focaliser sur deux projets ou deux bouts de projets maximum, dont au moins un issu de la thèse (on vous reprochera de ne pas en parler du tout) et au moins un assez détaillé (pour montrer les compétences scientifiques).

 

Le but est de choisir celles parmi vos expériences qui se rapprochent le plus de celles du labo d'accueil (de façon directe, c'est-à-dire en terme de thématiques, ou de façon indirecte, en terme de questions scientifiques posées au sens large ou de techniques ou compétences acquises), et qui vous permettront d'introduire le mieux votre projet de recherche.

 

 

En pratique, comment faire?

 

On commence par se présenter, de façon générale avec typiquement 1 slide sur le cursus, 1 slide sur les activités d'enseignement, et 1 slide ou 2 sur les activités de recherche présentées de façon chronologique et exhaustive, en quelques mots et en mentionnant les publis et brevets.

A ce moment, on fait ressortir les deux sujets dont on va donner plus de détails en justifiant pourquoi ceux-là plutôt que les autres ("pour des questions de temps", "par rapport au projet de recherches que je compte proposer", etc - on peut aussi mentionner qu'"on ne parlera pas de tel sujet pour des raisons de confidentialité" ou autre: je pense que tout cela est apprécié).

 

Puis 2 ou 3 slides sur chaque projet (plus si on ne parle que d'un seul, mais cela me semble dangereux ou en tout cas à justifier soigneusement, sauf si bien sûr vous sortez juste de thèse), avec si possible un minimum de profondeur scientifique. Si vous perdez un peu une partie du jury vers le 10ème slide, ce n'est pas grave si vous avez réussi à les intéresser jusque là: au contraire, ça peut donner un certain cachet. 

 

Vous pouvez conclure par un bilan personnel (mon collègue aime beaucoup, moi moins, mais je n'ai pas la recette miracle).

 

Du début jusque là, compter une dizaine de minutes, puis ensuite enchaîner avec 1 slide de "projet d'enseignement": très brièvement, cela consiste à dire qu'on s'intégrera dans l'équipe pédagogique.

Si vous avez monté une manipe simple pendant votre parcours, ou travaillé sur des TPs dont vous voyez qu'ils n'existent pas dans l'équipe d'accueil, c'est souvent bien vu de dire qu'on pourra, modestement, proposer de nouveaux enseignements sur telle thématique en montant une petite manipe de coin de table (évitez par contre le "sous réserve d'acheter un profilomètre optique à 150000 euros, je ferai bien telle expérience pour des L1")*.

 

Et puis, deux ou trois slides sur le projet de recherche, dont la profondeur dépend beaucoup des desiderata de l'équipe ou du labo qui recrute...

Enfin, ne pas oublier une conclusion pour ne pas faire dans le "coïtus interruptus".

 

Comptez entre 10 et 15 slides selon leur degré de remplissage et votre mode de fonctionnement pour une audition de 15 minutes.

 

 

Les répétitions sont ici cruciales: ce n'est pas un séminaire où personne ne regardera vraiment la montre et où on ne vous en voudra pas si vous reprenez une explication ou un résultat.

On peut vous interrompre, on vous fera signe quand il reste 2 minutes etc.

Il faut maximiser le temps de parole, donc on ne peut pas vraiment se permettre de bafouiller ou revenir en arrière.

Il faut travailler les enchaînements entre slides pour que tout paraisse fluide.

 

N'hésitez pas à mettre vos chefs à contribution, ils seront normalement prêts à vous aider. Et commencez à répéter assez longtemps à l'avance (par exemple pas comme notre ATER qui veut répéter pour la première fois ce soir pour son audition de demain et qui ne nous a même pas montré ses slides avant: clairement, il ne sera pas raisonnable de lui proposer beaucoup de changement même si ce n'est pas à la hauteur).  

 

 

 

 

 

Tout avis argumenté, contradictoire ou pas, est évidemment le bienvenu en commentaire.

 

 

 

 

* bien évidemment, cela n'engage à rien: je n'ai jamais monté la manipe dont j'avais parlé pour le poste où j'ai été recruté, et personne ne m'en a jamais reparlé.

Partager cet article

Repost 0
Published by mixlamalice - dans La recherche
commenter cet article

commentaires

Anoyme 13/05/2015 12:47

Bien le bonjour à la communauté,

De mon coté, je n'ai toujours pas de résultats officieux. Les jurys m'ont dit d'attendre 2 semaines, a minima, car les CA ne supportent pas l'impolitesse des déclarations officieuses (et pouvaient notamment en cas de fuite : Annuler le concours).

Sur mes 3 actes de candidatures, j'ai été sélectionné aux 3 oraux et je me permet donc de mettre à disposition [aux candidats qui le souhaitent (CNU 64/68/67)] mes dossiers de candidatures et ppt d'audition. Je vous demanderai juste, un délai d'attente, le temps d'éliminer les parties privées des auditions (n° secu etc...).

De mon coté, tout se joue à l'Oral, car d'un point de vue scientifique (selon la responsable de recrutement : j'ai le meilleur dossier [dixit: le plus structuré et le plus clair]). Ca vaut ce que ça vaut, car je me trouvai plutôt hors profil, après les entretiens préliminaires (la veille), juste avant l'audition.

Bien cordialement et dans l'attente des résultats. Peut-être rejoindrai-je le coté obscur à la rentrée prochaine.

mixlamalice 11/05/2016 11:34

ah non désolé, ça j'ai plus en stock (enfin si, mais sur de vieilles sauvegardes dans des cartons), c'est vieux tout ça maintenant... 2009-2010... et puis il me reste encore un peu de pseudonymat à préserver...
Demander aux jeunes recrutés de votre labo ou de vos anciens labos, c'est sûrement plus approprié.
Bon courage en tout cas!

Lo 10/05/2016 15:43

Bonjour,

Si c'est encore possible, je serai intéressée par votre ppt d'audition, car il faut que je prépare le mien pour la semaine prochaine, donc des exemples c'est toujours sympa! ;-) merci davance!

mixlamalice 14/05/2015 07:20

C'est toujours étonnant, ces différences d'usage inter-disciplines et /ou inter-établissements. J'ai toujours eu mes résultats (de membres du CS directement, ou du président du jury) le soir même et le lendemain, et c'est comme ça que nous avons procédé dans les 2 auditions auxquelles j'ai participé en tant que CS aussi...

Bon courage pour les 2 autres auditions alors (si j'ai bien compris, une seule est passée)

Anoyme 07/05/2015 10:31

Salutations,

Je tiens à remercier la communauté de ce blog pour l'expérience que j'ai pu acquérir.

Le ratio de présentation 60-65/30-35 : perso/projet est parfaitement adapté à la présentation pour les oraux.

Aussi, les messages principaux ont été assimilés. En outre, les points laissés obscurs par une présentation de seulement 15min ont été rediscutés durant les questions.
Enfin, l'ensemble de la présentation est passé comme une lettre à la poste, ce coté là: parfait.

le ratio utilisé suivait le votre (mais adapté à ma vitesse de parole, merci aussi à ppt)
1 dia Université/Ecole
1 dia background enseignement
1 dia expérience Recherche :
2 dia 1 projet
2 dia 2eme projet
1 projet Enseignement
et enfin 3 projet recherche.
1dia conclusion bilan de compétences et prod sci.


Comme dernière impression, je tiens, en effet, à signaler comme cela est discuté sur cette page, que l'on a vraiment l'impression que les jeux sont fait à l'avance.
La présentation orale ne sert qu'à vérifier pour le jury que le classement pré-établi est bon : les 1er, 2eme et 3eme choix sont : "pas décevant", "sociable" et "pas trop superficiels".

Si vous devez y aller, laissé tomber la pression lié au stress, ça ne sert à rien. Les jeux sont faits à 80%.

Aux plaisirs de vous relire encore

mixlamalice 07/05/2015 17:19

Bonjour

Content que cet article et la longue discussion vous aient servis. Et alors, en ce qui vous concerne, il y a eu une bonne nouvelle, un classement?
Il y a des postes où les "jeux" sont un peu plus ouverts (en tout cas si on fait partie des 4 ou 5 auditionnés unanimement, disons), et un "classement" est donc plutôt une incitation à continuer (si on en a l'envie bien sûr)

Anoyme 05/05/2015 18:56

Allez, on ré-actualise un peu ce poste... en période de concours ...

Pour moi, ca commence maintenant : demain 1ere audition... CNU 64/67/68

J'ai utilisé aux mieux vos conseils pour préparer l'oral : en fait, c'est plutôt sympa d'avoir le versant "bon" et le versant "obscur" du concours.

PS: Merci (ou pas), on verra ça, demain soir.

mixlamalice 05/05/2015 19:20

Good luck, j'espère que ça vous servira de façon positive. La biologie, c'est parfois un monde un peu à part...

A. 31/05/2012 13:34


Mix: oui enfin la on touche a la politesse elementaire. Les candidats n'ont pas l'exclusivite de la goujaterie. Il n'est bien sur pas question de cautionner le comportement malpoli des candidats,
mais comme tu le fais remarquer toi-meme les comites ont deja des moyens de repression contre ces malotrus. Il ne me semble pas correct de se venger sur l'ensemble des candidats impuissants de
l'attitude reprehensible de quelques uns. Ca ne fait qu'envenimer une situation deja stressante pour tout le monde.

mixlamalice 31/05/2012 13:40



Ah il n'est pas question de vengeance, je me suis mal exprimé... par contre, on peut, plus tard lorsque le candidat est devenu MCf ou autre, ne pas avoir envie de bosser avec quelqu'un
qu'on n'a pas trouvé réglo... (eg, dans de petites communautés, il est dangereux de se fermer des portes même pour un futur lointain et potentiel).


 


Passé de l'autre côté de la barrière, je voulais juste souligner le fait que les commissions ne sont pas les seules à ne pas être "classe", parfois.



DM 31/05/2012 11:25


Juste une petite remarque : les mœurs varient beaucoup d'une discipline, voire d'un labo à l'autre. L'idée selon laquelle un CR CNRS travaille sous la direction d'un DR/PR paraîtrait curieuse
dans la plupart des labos d'informatique, par exemple...

mixlamalice 31/05/2012 11:37



Selon moi, c'est pas mal lié au caractère "expérimental" vs "théorique" de la science en question. Vu qu'un nouveau chercheur n'a, sauf exception, pas de "fonds propres", l'intégration dans une
équipe existante (et donc généralement avec un DR/PR superviseur) est souvent nécessaire dans les sciences expérimentales. Qd on n'a besoin "que" d'un ordi et d'un bloc-notes, on peut plus
facilement dire fuck, ou même il est plus dans les moeurs de bosser en solo.