Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

14 décembre 2005 3 14 /12 /décembre /2005 18:18

Dans mon premier article, j'ai fait une référence underground à Manowar.
Comme j'aime bien étaler ma culture telle une confiture  visqueuse, je vais vous en dire plus sur Manowar.

Manowar est un groupe de musique américain, orienté, comme son nom peut le laisser supposer, vers le hard-rock, ou plutot le heavy metal. Ils ont conceptualisé le "true" heavy metal, par opposition au "false metal" représenté a l'époque, d'apres Manowar, par les glamouzes.
Formé à l'origine, au début des années 80, par Joey de Maio, bassiste, toujours aujourd'hui "âme" et "philosophe" (si j'ose dire) du groupe.
Pour la petite anecdote, Joey de Maio était à cette époque roadie du grand Black Sabbath (mais si, vous avez tous vu le décrépit lobotomisé Ozzy Osbourne sur MTV, exploité par sa femme comme un singe en cage dans un zoo).

Joey de Maio s'est adjoint les services de Ross The Boss à la guitare, et de Eric Adams au chant. Plus tard arriva Scott Colombus à la batterie (le monsieur était bûcheron avant, ce qui donne une idée de son jeu tout en subtilité).
Leur premier contrat fut signé avec leur sang, parce que la cause du métal méritait bien ça.

Quelques rimes cultes de chansons de Manowar donneront une meilleure idée de Manowar que  mes longs et oiseux discours. "The others bands play, Manowar kills", "Death to false metal", et "born to rock drink and fuck". La mascotte du groupe apparaissant sur la quasi-totalité des pochettes est un gros barbare bodybuildé tenant une énorme épée ou des crânes dans sa main, voire des nibards de plantureuses amazones.

A leurs débuts, ils se vêtaient de peaux de bêtes, car ils estimaient que les groupes en cuir étaient des fiottes. Depuis, ils en sont revenus (le slip en peau d'ours, ça n'en jette plus en 2005), mais reste que Manowar se revendique comme le seul groupe de "true metal" au monde.

Manowar premiere époque

Manowar maintenant, comme quoi 25 ans plus tard la sagesse se lit sur leurs fronts.

La légende veut qu'ils se déplacent en Harley (modele chopper) pendant leur tournée, et non dans un tour bus.
La réalité veut qu'ils soient dans le Guiness book en tant que "groupe le plus fort du monde": 135 dbs. Un temps détrônés par U2 (sauf qu'eux jouent dans des salles de 5000 personnes et pas de 50000 comme U2), ils ont dans la semaine qui suivit donné un concert pour reprendre leur trône.
(Petit ajout, depuis l'été 2008, ils sont également le groupe ayant fait le concert le plus long du monde, 5h30 en Bulgarie: 5h30 a 130 dbs, imaginez les saignements d'oreilles dans la salle)

Je n'ai jamais réussi à déterminer si Manowar était vraiment premier degré et donc totalement stupide, ou second degré. Leurs fans les plus extrêmes, les "brothers of metal" et les "sisters of steel",  eux, sont clairement à fond (tatouages du barbare, groupies qui montrent leurs nibards avant d'aller se faire tringler dans les loges...). Dans un de leurs DVDs, une scène ou le bassiste vient à la rescousse de ses potes avec leurs choppers enneigés, lui-meme en moule-bite sur un scooter des neiges aurait tendance à me faire pencher vers la seconde solution, mais rien n'est moins sûr. Manowar se proclame totalement dédié à ses fans "you're the blood in our veins". Ils sont en fait absolument inconnus aux Etats-Unis, mais ils connaissent un succès monstre en Allemagne (où ils remplissent des salles équivalentes à Bercy dans une quinzaine de ville à chaque tournée- sans doute est-ce la preuve du bon goût et de la finesse allemandes), dans les pays nordiques et au Brésil.

Quoiqu'on en dise, Manowar est un groupe génial sur scène, même si son succès est bâti en relevant les instincts primaires du mâle: on a des grosses couilles, ouais, on est pas des tapettes, ouais, on va toutes les niquer, ouais, on boit de la bière, ouais. C'est assez facile de se prendre au jeu, de bomber ses maigres pectoraux ou bander ses pseudo-biceps en hurlant telle une bete sauvage. Bref, de débrancher les neurones pendant deux heures et de réveiller le male dominant qui dort, frustré, en soi.

Je ne vous conseillerais pas d'albums en particulier, puisque leur style a assez peu évolué depuis 25 ans. Mais si vous êtes curieux et que vous aimez l'ironie, jetez-y une oreille.

Partager cet article

Repost 0
Published by mixlamalice - dans Musique
commenter cet article

commentaires

mixlamalice 04/10/2008 20:07

"Manowar. Spinal Tap incarné comme un ongle, Manowar affirmait être le groupe qui jouait le plus fort - même si Ted Nugent et Motörhead revendiquaient le titre avec beaucoup de véhémence - portait des costumes déments, et enregistrait le morceau posant la question cruciale: "Are You Metal?" Naturellement, l'humanité entière a répondu non."
                           Nicolas Ungemuth dans le numéro 436 de Rock'n'Folk (décembre 2003) dans son article consacré aux "40 pires groupes de tous les temps"... Cela dit, je ne sais que penser de ce classement qui faisait apparaitre Pink Floyd, U2, Queen, Dire Straits, Supertramp, Simple Minds, The Cranberries, Police, Eurythmics, The Eagles... et meme Daft Punk.La "définition" de Manowar dans l'encyclopédie du rock (ouvrage tres recommandable de Assayas, meme s'il déssoude un peu Iron Maiden) est plus objective.