Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La vie au labo
  • La vie au labo
  • : Les pensées - j'ose le mot- diverses d'un jeune scientifique ayant obtenu un poste académique à l'Université, après presque trois années en post-doctorat dont deux au fin fond du Massachusetts. Ca parle de science (un peu) mais surtout du "petit monde" de la science. Et aussi, entre autres, de bouffe, de littérature, de musique, d'actualité, etc. Et de ma vie, pas moins intéressante que celle d'un autre.
  • Contact

Profil

  • mixlamalice
  • Misanthrope optionnellement misogyne et Esprit Universel.

Recherche

19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 13:53

Part 1

 

Il m'a fallu beaucoup d'abnégation, plus de temps qu'espéré initialement, mais bizarrement tous les bâtons dans les roues n'ont fait que raffermir ma volonté habituellement souvent chancelante.

Bref, ça y est, je ne suis plus à la MGEN depuis le mois de janvier. Ou plutôt, je ne souscris plus à leur mutuelle, puisque pour le traitement sécurité sociale, je n'ai hélas pas le choix.

 

Tout avait déjà mal commencé, il y a maintenant près de 5 ans, comme je le raconte ici. La mise en place du précompte (ce qui permet d'être prélevé directement sur le salaire plutôt que d'avoir à mettre en place un virement bancaire) avait été folklorique, l'employé MGEN s'occupant de mon cas étant visiblement incapable de recopier une date: j'étais donc censé être prélevé à partir d'une date un an avant mon entrée en fonction, ce que le comptable de l'établissement n'avait évidemment pas validé... après avoir signalé plusieurs fois à la MGEN que le précompte n'avait donc pas été instauré, j'avais reçu au bout de quelques mois un courrier limite menaçant me demandant de rembourser rapidement les sommes non prélevées par leur faute...

 

Mais j'étais naïf à l'époque.

 

Ensuite, il m'a fallu en gros 2 ans pour me rendre compte à quel point les remboursements étaient minables par rapport aux cotisations mensuelles exorbitantes que je versais (quasiment 100€).

J'en avais fait un post qui se voulait assez humoristique, qui est aujourd'hui encore l'un de mes gros succès d'édition, si j'en crois les statistiques du blog (j'ignore sur quels canaux il peut circuler).

 

Et puis il y a un an et demi, je me suis blessé au genou au foot. Une blessure pas très douloureuse, à part sur le moment. Mais handicapante, puisqu'on ne peut plus déplier totalement la jambe: l'opération est inévitable. Il y avait alors deux choix: attendre deux mois pour se faire opérer à l'hôpital (ce qu'un collègue du laboratoire a fait), ou se faire opérer sous deux semaines en clinique, avec des dépassements d'honoraire. Ce que j'ai décidé de faire. Je ne sais pas quelle est la bonne solution (je note juste que mon collègue a du coup eu 5 séances de kiné supplémentaire par rapport à moi), mais je n'avais pas envie de boiter 2 mois.

Je note ici une discussion quelque peu surréaliste avec le chirurgien (pour qui je ne vous le cache pas, je n'ai qu'un respect modéré même si l'opération s'est bien passée): "il y aura des dépassements d'honoraire. Généralement je demande 500€. Quelle est votre mutuelle?" "La MGEN" "Aïe. Bon, je vous fais 250€ alors". Le sujet de cet article n'est pas le fait qu'aujourd'hui, le coût de la santé se discute comme un plat à tajine à Djerba, même s'il y aurait beaucoup à dire. Mais j'ai commencé à penser, "quoi, je claque 1200€ par an à la MGEN, et en plus je fais pitié à tous les médecins tellement c'est de la merde??".

On m'avait ensuite expliqué qu'une mutuelle, c'est quand on va à l'hôpital que ça "rentabilise". Alors j'ai fait le bilan pour cette opération au genou. En ambulatoire. Ca a coûté 2000€ au total (avec les soins, le kiné etc). La sécu a pris en charge 1200. La MGEN 350. Moi, 450. Bon, 3 ans à 100€ par mois pour être remboursé de 300 balles et en avoir 400 à sa charge, j'avoue que ça ne m'a pas franchement excité.

 

Suite à cet épisode, j'ai commencé à laisser glisser dans la conversation à mes conseillers, que j'appelais régulièrement pour des problèmes de remboursement, que j'allais me barrer.

 

C'est alors qu'ont commencé les coups de fil impromptus (genre le samedi, ou à 19h) en appel masqué. Les rares fois où j'ai décroché, c'est un conseiller qui me demandait les raisons de mon courroux, puis m'expliquait tous les avantages merveilleux de la MGEN. Je suis rodé, maintenant, je pourrais aller démarcher dans les IUFM pour attraper les petits jeunes innocents. "Vous savez que nous faisons prévoyance aussi?"

Alors, un jour, j'ai cédé, et j'ai pris comme on me le suggérait rendez-vous à une agence près de chez moi, pour discuter en détails avec un conseiller des devis de la concurrence, et aussi qu'on me foute un peu la paix.

J'ai donc fait mes homeworks, et sollicité plusieurs devis de quelques grosses compagnies d'assurance. J'ai alors pu voir que pour 100 balles par mois, tu es quand même le gros client méga-couvert maxi-plus... certes, sans prévoyance, mais j'y reviendrai.

 

Le jour convenu, je vais à mon rendez-vous. C'est lundi matin, hein, je ne suis pas allé bosser pour ça. Je suis reçu, en retard, par une conseillère lookée comme une coiffeuse niçoise (no offense). Je sors ma petite pochette avec mes devis. Qu'elle n'a jamais regardés.

Pendant 30 minutes, elle m'explique que je suis soit crétin, soit mal informé et embobiné par les méchants concurrents privés (soit un peu des deux). Elle me donne un exemple simple: "Monsieur, il faut aller chez les médecins secteur 1" "oui, mais bon, on est à Paris c'est pas facile, et puis voila, je vais aussi chez les médecins familiaux etc" "mais si c'est faicle, vous allez sur le site de la CPAM et vous trouvez tous les médecins secteur 1. Moi, par exemple, je devais aller chez le dermato, y en avait un à 40 kms de chez moi, hop j'y suis allée et là la MGEN rembourse 100% (en fait, la sécu 70 et la MGEN 30, NdeMix)" "Ah oui mais moi voyez, j'ai un boulot prenant, pas de voiture, et je suis pas trop disposé à traverser la région parisienne pour me faire enlever un poil incarné au fion..." (je n'ai évidemment pas répondu exactement ça).

On a aussi parlé lunettes "je suis remboursé de 150€ sur 500..." "mais vous êtes pas allé chez un de nos partenaires" "oui, c'est vrai" "vous auriez pu avoir jusqu'à 180€!" "cool".

Enfin, elle m'a suggéré la nouvelle super offre pour les jeunes de la MGEN, où tu payes un peu moins et est encore moins bien remboursé.

 

La conseillère a donc parfaitement réussi son coup: j'étais bien énervé en sortant, ma décision était maintenant ferme et irrévocable, et j'étais prêt à affronter toutes les épreuves pour me barrer.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mixlamalice - dans La vie de Mix
commenter cet article

commentaires

F Revellat 02/04/2017 14:04

Je viens de tomber sur votre blog et les articles sur la MGEN. Je suis directement concernée, étant sociétaire retraitée. Lorsque vous dites qu'on peut trouver mieux ailleurs pour la partie Prévoyance, avez vous lu en détail les conditions et les exclusions ? Je m'étais renseignée à une époque et TOUTES les assurances et mutuelles contactées excluaient un certain nombre d'affections des garanties, et notamment l'immense majorité des maladies psychiatriques (en particulier les dépressions). Obligée de partir à la retraite pour invalidité à 50 ans à cause des séquelles d'une dépression majeure chronique invalidante (plusieurs séjours en HP, tous les traitements possibles ont échoué malgré un suivi par les meilleurs psychiatres hospitaliers spécialistes de la maladie), je suis bien contente d'avoir gardé la MGEN : 960€ de retraite, et oui l'Etat ne valorise que les années de fonctionnaire donc exit mes dix ans de privé avant l'agrégation, et heureusement huit cent euros d'allocation invalidité de la MGEN . La MGEN ne met aucune exclusion pour verser des indemnités et allocations en cas de maladie ou invalidité. Peu importe la cause du moment qu'elle est validée par un certificat médical . Donc attention à bien comparer ce qui est comparable. Mais peut être avez vous trouvé une exception, j'aimerais savoir qui d'ailleurs si ce n'est pas indiscret. Cordialement, Françoise Revellat

Leduc 17/12/2015 12:14

Et je vous passe l'exemple des lunettes à 500 euros. Les opticiens sont des escrocs notoires et la MGEN devrait payer un bout de plastique acheté 7 euros jusqu'à 200 euros ? Posez vous la question de savoir pourquoi il y a 10 opticiens dans la même rue en ville et vous verrez la politique de la MGEN sur l'optique différemment

mixlamalice 17/12/2015 16:28

Mais je m'en fous, moi, que l'opticien soit un arnaqueur. Si j'ai pas le choix, et que la MGEN me rembourse rien, c'est à la MGEN que j'en veux, pas aux opticiens. C'est un autre problème.
Le fait que la MGEN me rembourse 1/4 ou 1/3 de mes verres, ça n'a rien à voir avec le prix de la monture: à la limite qu'elle ne me rembourse pas la monture, je peux le comprendre.

Leduc 17/12/2015 12:11

Le coût de la prévoyance vous paraît faible mais je vous rappelle que la MGEN couvre des fonctionnaires. Déjà là le risque d'arrêt est plus grand.
Ensuite elle couvre majoritairement des personnels éducation nationale particulièrement procédurier. Cherchez le syndrome MGEN sur Google qui recense toutes les professions se plaignant des enseignants comme clientèle
Comparer la MGEN à des assureurs c'est vraiment n'importe quoi. Le modèle est totalement différent. Courez chez votre assureur et serrez les fesses pour être en bonne santé sinon lui il va vous répercuter ce que vous lui coûter. Trouvez une cotisation enfant à 15 euros. Des cotisations de retraité à 65 euros.
Vous reviendrez la queue entre les jambes une fois à demi traitement pleurant que la MGEN vous reprenne sans carence et vous indemnise2avec vos grands discours sur la solidarité

mixlamalice 17/12/2015 20:16

Je suis Maître de Conférences, pas enseignant dans le secondaire. Le "concours" que j'ai passé, c'est un oral, il n'y a pas de notes, mais seulement un classement. Alors, on a des réflexions d'énarque, mais on sait pas vraiment lire?

J'ai pas de problèmes à payer plus que les "pauvres" s'ils ont une bonne couverture et moi aussi, avec mon salaire mirifique de fonctionnaire catégorie A. Ce que je tolère mal, c'est payer très cher une mauvaise couverture, ce qui est le cas.
Sur ce, je n'ai pas que ça à faire de répondre à des trolls amoureux de la MGEN donc les prochains commentaires déplaisants/insultants seront mis direct à la poubelle.

Leduc 17/12/2015 18:15

Dans le privé c'est l'entreprise qui paie. N'hésite pas quitté la fonction publique et rejoins le privé. Tu verras que la complémentaire c'est un avantage mais tu vas tout ce que tu y perds.
Ensuite si tu paies cher c'est que tes revenus sont en conséquence. C'est bien le mal d'aujourd'hui plus personne ne veut payer pour les moins bien lotis. Sachant que permis les plus pauvres de ce pays ils financent indirectement vos salaires de fonctionnaires donc la solidarité visiblement même dans l'éducation nationale ce n'est plus ce que c'était.
En même temps venant de personnes acceptées à un concours à 6/20 de moyenne on ne peut pas demander des réflexions d'enarques

mixlamalice 17/12/2015 16:26

Dans certaines grandes entreprises, il y a des cotisations à 50€ pour toute la famille, avec des taux de remboursement de type 300%... oh bien sûr c'est subventionné, mais ma famille et moi on en aurait pour 175€/mois avec la super MGEN (pour remboursement tarif sécu).

mixlamalice 17/12/2015 16:25

Tiens, un fan, il en reste. Pour l'instant, ça va, je ne suis pas revenu la queue entre les jambes...

régis 24/06/2015 12:07

Mix, ce n'est pas nouveau que la MGEN est la plus mauvaise complémentaire santé (avec la LMDE, bien sûr). C'est une organisation politique, pas une assurance.

Leduc 17/12/2015 18:23

Concernant les cotisations sachez que la MGEN reverse 95 euros sur 100 euros cotisés alors certes ce n'est peut être pas vous mais il y a des adhérents qui consomment pour vous. Ce qui veut dire qu'ils consomment 2 fois ce qu'ils paient. La MGEN ne les met pas dehors pour autant vous êtes des ingrats, quand tout va bien vous ne voulez pas payer mais les assureurs ne vous louperont pas. Les assureurs noffriront pas 2 ans de cotisations à des faibles revenus. Les assureurs ne feront pas des commissions de solidarité pour donner 1000 euros aux plus faibles d'entre vous.
Bref vous me degoutez. Mais la MGEN va très bien et a de longues années devant elle pour assurer vos maison de petits fonctionnaires pauvres à 300 ou 400 000 euros

mixlamalice 24/06/2015 12:18

Oh, je sais bien, d'ailleurs ça fait déjà un moment que je le dis, mais quand on est jeune, naïf, qu'on signe sans réfléchir parce qu'on vient de revenir en France et qu'on se fait baratiner (pour ça ils sont assez forts)... ben, partir, c'est pas si facile (il y a un petit côté sectaire en plus du côté organisation politique)

Pierre 20/06/2015 22:25

le billet était très attendu... Mais si j'ai bien vous ne nous dites pas qui est l'heureux (assureur) élu... :)

Pierre 25/06/2015 10:57

Au fait il semble que la loi Hammon ne s'applique pas aux mutuelles santé: il faut résilier à échéance. Mais peut-être y a-t-il des moyens de contourner cette contrainte....

mixlamalice 24/06/2015 12:17

La réponse, peut-être, dans le deuxième papier, mais le plus important c'est d'avoir réussi à partir, finalement :)